RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste Raúl Régulo Garza Quirino aurait été confondu avec une autre personne

(RSF/IFEX) - 12 janvier 2012 - Assassiné le 6 janvier 2012 à Cadereyta (état de Nuevo León), le journaliste Raúl Régulo Garza Quirino aurait en fait été victime d'une erreur sur la personne, selon les premiers résultats de l'enquête. La piste professionnelle est aujourd'hui écartée dans cette affaire.

La journaliste, collaborateur de l'hebdomadaire local La Última Palabra, venait d'acquérir un nouveau véhicule - un modèle Jetta de la marque Volkswagen de couleur noir - à bord duquel il a été sauvagement criblé de balles, à quelques mètres de son domicile. Le lendemain du crime, les tueurs sont revenus dans le quartier où vivait le journaliste et ont abattu l'un de ses voisins, propriétaire d'une voiture de même modèle. Ce fait étaye l'hypothèse selon laquelle cette dernière victime était en réalité visée et non le journaliste.

D'après Miguel Oscar Pérez, directeur de publication de La Última Palabra, Raúl Régulo Garza Quirino ne signait jamais ses papiers. L'hebdomadaire ne publie jamais d'information portant sur le crime organisé, “comme il n'y a aucune garantie pour notre sécurité”, a précisé Miguel Oscar Pérez au Centre de journalisme et d'éthique publique (CEPET), organisation partenaire de Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

How Turkey silences journalists online - one removal request at a time https://t.co/stQ1yAIT6v @CPJ_Eurasia… https://t.co/l2OfFIH9Nc