RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les journalistes mongols font face à de nombreuses pressions, dit le rapport de 2009 de Globe International sur la liberté des médias

Les journalistes de Mongolie se battent pour pouvoir pratiquer leur profession tandis qu'ils luttent contre l'absence de transparence et un accès limité à l'information, ainsi que les agressions physiques, la censure de la rédaction et la crainte de perdre leur emploi parce qu'ils rapportent la vérité, indique Globe International dans son Rapport de 2009 sur la liberté des médias.

La plupart des journalistes subissent des menaces ou des agressions, tandis que 81 pour 100 d'entre eux sont visés par les autorités ou des fonctionnaires. Ils sont souvent incapables d'obtenir des informations des agences, des officiels ou des employés du gouvernement. Les politiciens visent souvent les journalistes par des poursuites en diffamation, et les tribunaux, d'une manière générale, soutiennent les autorités. En outre, les journalistes s'autocensurent constamment en raison des menaces, de la peur des poursuites ou de la prison, et soumis à des interrogatoires pour divulguer leurs sources.

Pour lire le rapport intégral, aller à :

Globe International Media Freedom Report 2009

Dernier Tweet :

قطع خدمات الاتصال في سيناء يعزل ساكنيها ويحرمهم من خدمات أساسية @Advox https://t.co/SWBXsCtlE8 #سيناء_خارج_التغطية https://t.co/2VW1fLrYPD