RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un net-citoyen voit sa peine prolongée en appel

(RSF/IFEX) - Le 28 mars 2012 - Reporters sans frontières déplore le verdict rendu par la cour d'appel de Salé (près de Rabat), le 27 mars 2012, concernant la peine de Walid Bahomane. Le net-citoyen, condamné en première instance à un an de prison pour “atteinte à la sacralité du roi” sur Internet, a vu sa peine prolongée de six mois. Il passera donc dix-huit mois en prison.

Le 14 mars dernier, la cour d'appel de Taza (nord-est) a maintenu la condamnation d'Abdelsamad Haydour à trois ans de prison ferme, pour le même chef d'accusation.

L'organisation dénonce deux procès expéditifs et inéquitables. Ces peines particulièrement sévères contribuent à renforcer l'autocensure des net-citoyens.

Le Maroc a perdu trois places dans le classement mondial de la liberté de la presse 2011/2012, et se situe désormais au 138ème rang.

Lire la version arabe

Dernier Tweet :

Se consolida la concentración en la prensa de Perú: El Comercio completa compra de acciones de ex EPENSA… https://t.co/EpnucT77yp