RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste dont la famille a été assassinée aurait trouvé refuge

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est choquée par l'assassinat de quatre membres de la famille de Din Muhammad le 27 mars 2007, dans la région du Waziristan. Trois autres membres de la famille du journaliste ont également été enlevés. Din Muhammad, reporter pour "Inkishaf", un journal de langue ourdou, est l'un des seuls journalistes travaillant dans cette région frontalière de l'Afghanistan.

"Nous nous en remettons aux autorités compétentes afin qu'une enquête soit menée à bien et que justice soit rendue à la famille de Din Muhammad. Nous appelons également ces autorités à tout faire afin de libérer les membres de la famille du journaliste qui sont toujours aux mains de leurs ravisseurs. Le travail de ce journaliste dans les zones tribales à hauts risques est précieux," a affirmé l'organisation.

Le 27 mars 2007, des militants inconnus se sont rendus au domicile familial du journaliste et ont exécuté Muhammad Islam, son frère âgé de quinze ans, Muhammad Amir, son père, et son cousin. Ils ont également kidnappé quatre membres de sa famille, dont son oncle, qu'ils ont tué par la suite. Le journaliste, qui avait pris la fuite, aurait trouvé refuge et serait sain et sauf, d'après les déclarations du rédacteur en chef du journal, Syed Fayyaz Hussain Bokhari.

Le 25 mars 2007, Din Muhammad avait accompagné des médias nationaux et internationaux à Wana afin de rencontrer des commandants tribaux. C'était la première fois que des médias se rendaient dans cette zone de conflit depuis plusieurs années.

Dans une déclaration à Reporters sans frontières, Mustaq Yousafzai, reporter pour le quotidien de langue anglaise "The News", a confié que "Muhammad avait joué un rôle primordial lors de notre voyage à Wana."

Dernier Tweet :

Accra High Court dismisses application for injunction by Cocoa Buyers Association of Ghana. Gives Multimedia Group… https://t.co/zrOAAM0cu5