RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste tabassé par des agents des services secrets après un reportage sur une disparition forcée

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce les violences subies par Babar Malik, journaliste de la chaîne privée ARY TV, de la part d'hommes en civil, le 21 août 2007 à Peshawar (Nord-Ouest). Des proches du journaliste contactés par Reporters sans frontières ont déclaré que ses agresseurs l'auraient menacé de la sorte: "Si tu peux faire éclater des scandales, nous pouvons t'éclater les jambes et les bras, également." Ses ravisseurs l'auraient amené dans une jeep des services secrets.

Cette agression a eu lieu peu après la diffusion d'un reportage du journaliste sur la disparition d'Imran Munir, condamné par une cour militaire pour espionnage. La famille de ce dernier a toujours nié sa culpabilité, affirmant qu'il avait été puni à cause de sa liaison avec la femme d'un haut-gradé. Le journaliste, par peur des représailles, n'a pas voulu commenter son agression, mais le rédacteur de la rédaction de ARY TV a porté plainte contre X. De son côté, le ministre pour les affaires parlementaires a "exprimé son désarroi sur ce qui apparait comme un méfait d'hommes de main des services secrets qui ont enlevé, battu et menacé le journaliste".

Dernier Tweet :

Indonesia told to respect media freedom in Papua after expelling BBC reporter Rebecca Henschke. The reporter went t… https://t.co/kCQ9rbKPu3