RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Geo TV de nouveau autorisée, mais obligée de s'autocensurer

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières demande l'abrogation du code de conduite et des amendements aux lois sur les médias

Reporters sans frontières se félicite du retour de la chaîne privée Geo News sur les télévisions de millions de Pakistanais, mais regrette que le président Pervez Musharraf ait conditionné la levée de son interdiction à la suppression de plusieurs programmes.

"Geo News n'aurait jamais dû être bannie, tant cette chaîne a contribué, depuis 2002, à améliorer l'accès des Pakistanais à une information indépendante. Cette sanction, imposée pendant plus de dix semaines, visait à faire taire des journalistes et des commentateurs au ton libre et aux enquêtes parfois accablantes pour les autorités. Il est regrettable que le gouvernement ait demandé le retrait de certains programmes, preuve supplémentaire que la censure est malheureusement la règle à la veille des élections législatives du 18 février", a déclaré Reporters sans frontières.

L'organisation avait fait de l'interdiction de Geo News l'un des cinq problèmes majeurs pour la liberté de la presse au Pakistan à régler avant la tenue des élections. Et malgré les démentis du gouvernement pakistanais, Reporters sans frontières maintient que les ordonnances sur la presse et sur les médias audiovisuels imposent la censure, et réitère sa demande d'abrogation. Les amendements aux ordonnances sur la presse écrite (RPPO 2002) et sur les médias audiovisuels (PEMRA 2002) permettent notamment de punir de trois ans de prison un journaliste qui diffamerait ou ridiculiserait le chef de l'État.

Reporters sans frontières soutient la campagne "Free Media for Fair Pools" organisée par l'Union fédérale des journalistes pakistanais (PFUJ).

La direction de Geo TV a confirmé le 21 janvier 2008 à Reporters sans frontières qu'après d'intenses négociations, le président Pervez Musharraf avait autorisé le 19 janvier la chaîne d'informations Geo News et la chaîne sportive Geo Super à être de nouveau diffusées par les opérateurs de câble au Pakistan. En raison des célébrations de la fête chiite de Moharrem, la chaîne a reporté le retour de ses programmes au 21 janvier.

L'accord entre les propriétaires de Geo TV et le gouvernement a été conditionné à la suppression des émissions d'actualité de Dr. Shahid Massod et de Hamid Mir. Ces deux journalistes et commentateurs expérimentés resteront au sein de la rédaction, mais sans pouvoir animer un programme. Par ailleurs, le gouvernement a demandé que des chroniqueurs qui lui sont favorables soient plus régulièrement publiés dans les journaux "The News" et "Jang" qui appartiennent au groupe Geo TV.

Interdites le 3 novembre 2007, jour de l'imposition de l'état d'urgence, toutes les chaînes du groupe Geo TV sont diffusées depuis Dubaï.

La plupart des autres chaînes privées avaient été autorisées à recommencer à diffuser au Pakistan après avoir signé, le 12 novembre, un code de conduite imposé par le gouvernement.

Dernier Tweet :

Hungary "officially abolishes" Gender Studies as a subject at universities #IFEXgender https://t.co/jB1KY1Wx1N