RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le siège d'une chaîne de télévision attaqué; un journaliste gravement blessé

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières condamne fermement l'attaque de la chaîne de télévision locale nommée Kook, dans la province de Pendjab. Une soixantaine d'individus non identifiés ont pénétré dans les locaux de la chaîne, blessant gravement un journaliste. Ils ont saccagé les bureaux et détruit des équipements à hauteur de près de 1 million de roupies (environ 10 000 euros). "Les individus, conduisant des motocyclettes et des automobiles, ont pillé les bureaux et ont cassé le nez et fracturé le bras du journaliste de faits divers, Mazhar Mahay", a confié Zubair Naseer, le rédacteur en chef de la chaîne, à Reporters sans frontières.

Il s'agit de la première attaque de cette ampleur contre une chaîne de télévision depuis l'arrivée au pouvoir du Parti du peuple pakistanais. Depuis quelques semaines, la chaîne recevait des menaces à propos de la diffusion d'un programme hebdomadaire pour lequel travaillait Mazhar Mahay. "Dans ce programme, ceux qui ne sont pas entendus font entendre leur voix", précise M. Naseer.

Zubair Naseer déplore le manque de coopération de la police qui n'a arrêté que deux agresseurs et n'a mené aucune enquête. "Nous ne sommes pas satisfaits des performances de la police. Nous ignorons qui influence les autorités mais ce qui est sûr, c'est que la Commission d'application de la loi ne se montre pas à la hauteur", a déclaré le journaliste en chef de Kook à Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

Balance semanal | Fallas eléctricas afectaron las transmisiones de emisoras de radio https://t.co/9ji1DAOsfU @ipysvenezuela #Venezuela