RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux journalistes et leur fixeur kidnappés par les talibans; une équipe de télévision britannique attaquée à l'arme à feu dans les zones tribales

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières appelle à la libération du reporter Pir Zubair Shah et du photographe Akhtar Soomoro, kidnappés le 3 juillet 2008 par un groupe taliban dans la zone tribale de Mohmand, au nord de Peshawar. Les deux journalistes indépendants enquêtaient sur la production locale de marbre dont les autorités envisagent le développement.

"Ces deux reporters respectés sont victimes d'un enlèvement incompréhensible. Les leaders talibans doivent entendre au plus vite les appels à la libération de Pir Zubair Shah et Akhtar Soomoro. Les deux journalistes ne sont pas impliqués dans le conflit en cours. Ils sont seulement des témoins nécessaires de la situation dans les zones tribales", a affirmé l'organisation.

Le 3 juillet, Pir Zubair Shah et Akhtar Soomoro ont été arrêtés par des combattants talibans à proximité du village de Ziarat, dans la zone tribale de Mohmand. Un troisième homme, Abdul Hasan, qui travaillait comme fixeur, aurait été enlevé avec eux. Pir Zubair Shah est originaire de la zone tribale du Waziristan.

Selon un porte-parole taliban cité par l'agence Reuters, ils ont été arrêtés car ils prenaient secrètement des photographies de militants et de lieux placés sous leur contrôle. "Maintenant, notre conseil va se réunir et décider ce qui doit être fait", a précisé le porte-parole identifié sous le nom d'Asad.

Cet incident intervient quelques jours après que trois journalistes originaires du Sud-Waziristan ont été menacés de mort par un groupe taliban. Le 30 juin, des inconnus ont distribué des tracts à Wana menaçant Zafar Wazir, du quotidien "Aaj" et de la chaîne AVT TV, Anwar Shakir, stringer de l'Agence France-Presse, et le journaliste indépendant Deen Muhammad. Dans le tract, ils sont notamment accusés de travailler pour des médias étrangers.

Par ailleurs, le 3 juillet, une équipe de télévision britannique a essuyé des tirs d'armes automatiques dans le district de Mastung, province de Quetta (Sud-Ouest). Quatre employés pakistanais ont été blessés. L'équipe réalisait, avec une autorisation, un reportage sur les coutumes tribales. Selon le quotidien "Dawn", les circonstances de l'incident n'ont pas été éclaircies.

Dernier Tweet :

Call for applications for IWMF reporting trips to Rwanda and the DRC in May 2018. https://t.co/FqhSNhcnLE…… https://t.co/1imHfT9vN3