RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La diffusion de la télévision par câble partiellement autorisée dans la vallée de Swat

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières appelle les autorités pakistanaises et les leaders taliban à garantir que les opérateurs de télévision par câble de la vallée de Swat puissent reprendre dans les meilleurs délais la diffusion des chaînes de télévision pakistanaises et internationales.

Des dirigeants taliban n'ont autorisé, le 5 avril 2009 la reprise des activités des opérateurs par câble que dans la mesure où elles se limitent à la diffusion des les télévisions "islamiques" et pakistanaises. Les chaînes étrangères d'information et de divertissement restent interdites. "Nous avons été autorisés à reprendre les services de diffusion par câble, mais à certaines conditions", a expliqué à Reporters sans frontières le responsable d'un opérateur de câble de Mingora, après une rencontre avec le dirigeant taliban, Maulana Shah Dauran.

Le mouvement pour l'instauration de la Charia avait interdit mi-2008 la diffusion des télévisions dans la vallée. Les bureaux de l'un des opérateurs de câble avaient même été plastiqués par les taliban.

"Les autorités ont la responsabilité d'aider la population de la vallée de Swat à accéder aux mêmes moyens d'informations que le reste des habitants du pays. Si ce n'est pas le cas, cela augure mal du respect de la libre circulation de l'information dans la vallée, désormais soumise à la loi islamique", a affirmé l'organisation.

Dans un rapport sur la liberté de la presse dans la vallée de Swat, diffusé le 2 avril, Reporters sans frontières avait dénoncé la décision des taliban d'interdire la diffusion des informations par câble : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=30739

Dernier Tweet :

#Honduras: expresión social en la red bajo la mira https://t.co/j18rtFTyGu @derechosdigital @clibre @MP_Honduras… https://t.co/gtSu0xac9I