RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Aidez les journalistes de la vallée de Swat en exil

Le Syndicat des journalistes de Khyber et Reporters sans frontières (RSF) lancent un appel aux autres médias et aux organisations de défense de la liberté de la presse afin d'amasser des fonds d'urgence pour les journalistes du Pakistan qui ont fui la vallée de Swat.

D'après RSF, plus de 30 journalistes et leurs familles se sont réfugiés à Peshawar et dans d'autres villes depuis que l'armée a lancé son offensive contre les talibans au début du mois.

Jusqu'à présent, aucune mesure de sécurité n'a été prise qui serait susceptible de permettre aux médias de reprendre leurs activités dans la vallée.

« Comme la crise humanitaire devrait persister, ces fonds doivent être considérés comme une première étape pour frayer la voie à un soutien massif à ces journalistes, dont la fuite laisse la vallée de Swat sans couverture médiatique », dit RSF.

RSF a envoyé 5 000 euros (6 800 $US) en fonds d'urgence que le Syndicat des journalistes de Khyber distribuera pour les aider à loger et nourrir les journalistes et leurs familles, et à leur apporter des soins médicaux.

Pour faire un don, communiquer avec le correspondant de RSF, Iqbal Khattak, à : khattak63 (@) gmail.com

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org
  • Les journalistes fuient la vallée de Swat

    Il ne reste que quelques journalistes dans la région agitée de la vallée de Swat au Pakistan pour couvrir l'offensive militaire du gouvernement contre les talibans, indiquent Reporters sans frontières (RSF) et d'autres dépêches sur le site web de la Fondation de la presse du Pakistan (Pakistan Press Foundation, PPF).