RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste de la télévision est tué; le club de la presse est attaqué

Un journaliste pakistanais a été abattu le 28 mai tandis qu'il rapportait des précisions sur des attentats de talibans contre deux mosquées, rapportent la Fondation de la presse du Pakistan (PPF) et Reporters sans frontières (RSF). Quatre-vingt-quatorze personnes ont été tuées dans des attentats simultanés commis par des individus armés et des kamikazes. Dans un incident séparé, des journalistes présents à un club de presse ont été attaqués à cause de leur couverture des protestations locales.

Un technicien qui travaille pour City-42 TV, de Lahore, Ijaz-ul-Haq, s'est précipité vers une des mosquées située près de chez lui après avoir reçu un appel de la station de télévision. Il couvrait la situation en direct avec son téléphone mobile lorsqu'il a été tué. Il est le quatrième journaliste a perdre la vie au Pakistan cette année, selon ce que rapporte RSF.

Dans un autre coin du pays, des enseignants qui protestaient ont attaqué un club de presse le 27 mai après avoir fait brûler des journaux, dit la PPF. Trois journalistes ont été blessés lorsque les enseignants ont fait irruption au club de presse et ont commencé à les tabasser à coups de poing et de bâton. Plus de 50 enseignants affiliés à l'Association des enseignants du primaire (APTA) tenaient des rassemblements de protestation contre le retard dans la mise en oeuvre des recommandations de la Commission des salaires et des pensions. Ils se plaignaient de ce que les médias n'ont pas couvert convenablement leurs protestations et ont menacé d'appliquer davantage de représailles si leurs doléances n'étaient pas rapportées de manière satisfaisante.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

On March: ACM hosts Disaster Reporting Symposium https://t.co/DAUyS9CSmA @acmediaworkers @pressfreedom @RSF_inter… https://t.co/Hc3RdqMVb6