RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La PPF et l'AMARC lancent un appel en faveur de la radio communautaire afin de venir en aide aux victimes des inondations; un journaliste est agressé au Punjab

Dans une action commune, l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) et la Fondation de la presse du Pakistan (Pakistan Press Foundation, PPF) lancent un appel au gouvernement du Pakistan pour qu'il autorise l'établissement de stations de radio communautaire d'urgence dans les secteurs touchés par les inondations qui ravagent le pays en ce moment. Par ailleurs, la violence se poursuit contre les journalistes, notamment l'agression qu'un reporter a subie récemment après avoir filmé le lynchage de deux frères, selon ce que rapportent la PPF, Reporters sans frontières (RSF) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ). En outre, le site web de la PPF a été piraté en août.

L'AMARC et la PPF saluent le travail précieux que réalisent en ce moment les stations de radio dans les zones touchées par les inondations. Ces efforts doivent être complétés en comblant le fossé de l'information à l'échelon local et chez les personnes déplacées afin de rendre les opérations de secours plus efficaces, disent les deux groupes membres de l'IFEX.

L'AMARC contribue en apportant sa connaissance et son expertise dans la mise sur pied de mécanismes d'urgence de radiodiffusion, expertise acquise par son travail partout dans le monde dans des situations similaires de désastres naturels, comme en Haïti et au Chili.

Au Pakistan, la radio communautaire a joué un rôle critique dans la transmission d'informations humanitaires vitales après le tremblement de terre de 2005, qui a fait 73 000 morts. La PPF et l'AMARC pressent l'Autorité réglementaire des médias électroniques du Pakistan (PEMRA) de permettre de nouveau aux organisations de presse d'installer des stations de radio d'urgence, afin d'aider à apporter des secours et de remettre sur pied les populations touchées.

« Par-dessus tout, c'est l'absence d'informations et de communications qui affecte les victimes, qui sont désorientées et sans protection », dit RSF. « La radio peut jouer un rôle clé en établissant le contact entre les survivants et les équipes de sauvetage. »

RSF appelle la communauté internationale à apporter de l'aide aux journalistes qui sont touchés. « Des dizaines de journalistes ont été frappés par les inondations et des régions entières comme la vallée de Swat sont privées de médias imprimés et de télévision depuis plus de deux semaines par manque d'électricité. »

Dans d'autres parties du pays, les journalistes continuent en outre à subir de violentes représailles en raison de leur travail. Hafiz Muhammad Imran, reporter de la chaîne de télévision Dunya News à Sialkot, dans le Punjab, a filmé le 15 août deux frères battus à mort par la foule tandis que la police locale observait la scène sans rien faire. Imran a ensuite été tabassé brutalement par des inconnus à l'extérieur de son domicile le 29 août. Il a subi plusieurs fractures et a dû être hospitalisé.

« J'ai fait un reportage exclusif dans lequel j'ai montré la brutalité qui règne à Sialkot, mais maintenant je vis sous la menace de ceux qui sont impliqués dans cette affaire », a déclaré Imran à RSF. Imran et sa famille ont reçu des menaces de mort d'inconnus au téléphone; et bien qu'on leur ait promis une protection policière, celle-ci se fait toujours attendre.

La couverture du lynchage a cependant contraint les autorités à réagir. Dix-sept personnes, dont des officiers de la police, ont été arrêtés et accusés de meurtre.

Le 15 août, le site web de la PPF a été piraté par la « Cyber-armée indienne », qui a vidé le site de son contenu et l'a remplacé par le drapeau de l'Inde et un avertissement de « graves conséquences ». Les médias rapportent que quelque 150 sites web pakistanais ont été piratés lors des fêtes de l'Indépendance du Pakistan et de l'Inde, les 14 et 15 août respectivement.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

Preocupa el debilitamiento de la libertad de prensa en Estados Unidos https://t.co/jMSjUeZDGI @sip_oficial… https://t.co/T9j2Qj3NFh