RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un reporter de la télévision est abattu à Karachi

Wali Khan Babar
Wali Khan Babar

Jang Group

Un reporter de la plus importante chaîne privée de nouvelles à la télévision du Pakistan a été abattu la semaine dernière, peu après avoir couvert des actes de violence de gangs à Karachi, selon ce que rapportent la Fondation de la presse du Pakistan (PPF) et d'autres membres de l'IFEX.

Le 13 janvier, tandis qu'il rentrait chez lui après le travail Wali Khan Babar, 29 ans, reporter à Geo News, a été pris dans un guet-apens par deux inconnus circulant à motocyclette, qui ont ouvert le feu et l'ont atteint de cinq projectiles à la tête.

Le Syndicat fédéral des journalistes du Pakistan (Pakistan Federal Union of Journalists, PFUJ) a observé le 14 janvier un « jour noir » de deuil à l'échelle du pays, tenant des rassemblements de protestation et hissant des drapeaux noirs devant les locaux des syndicats de journalistes et les clubs de presse.

L'an dernier, le Pakistan était considéré comme le pays le plus dangereux du monde pour les journalistes, au moins huit d'entre eux ayant été tués en lien direct avec leur travail, selon ce qu'indique le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). Le CPJ a lancé un appel au Président Asif Ali Zardari, lors de sa récente visite à Washington, pour qu'il s'attaque à la croissance du nombre des attaques contre la presse dans son pays.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

Covering LGBTQ issues brings risk of threats and retaliation for journalists and their sources… https://t.co/PWBSuBwE4F