RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La Force exécutive du Hamas arrête et maltraite un journaliste de la télévision publique

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières condamne fermement l'arrestation et les mauvais traitements infligés au journaliste Faeq Jarada par la Force exécutive du Hamas, le 10 septembre 2007, à Tal Al-Hawa, dans le sud-ouest de la bande de Gaza.

"Le Hamas est aujourd'hui un véritable prédateur de la liberté de la presse. Cette nouvelle atteinte aux droits des journalistes est d'autant plus inacceptable que les plus hautes autorités du Hamas y ont pris part. Nous appelons Ismaïl Haniyeh à faire cesser immédiatement ces arrestations arbitraires et les actes d'intimidation à l'encontre des professionnels des médias", a déclaré Reporters sans frontières.

Le 10 septembre 2007, des agents de la Force exécutive se sont présentés une première fois au domicile de Faeq Jarada, journaliste de la télévision publique PBC et membre de l'Union des réalisateurs palestiniens. Ils ont renoncé à l'arrêter, face à la mobilisation d'une vingtaine de journalistes, qui ont immédiatement contacté le bureau de l'ancien Premier ministre Ismaïl Haniyeh.

Le porte-parole du Hamas, Tahar Al-Nounou, ainsi que celui de la Force exécutive, Islam Shahwan, et du ministère de l'intérieur, Ihab Al-Ghossayn, tous membres du nouveau comité gouvernemental des médias, se sont alors rendus au domicile du journaliste pour l'accompagner dans un centre de détention afin de l'interroger. Ils ont finalement renoncé à leur tour.

Mais deux heures plus tard, des membres de la Force exécutive sont venus l'arrêter et l'ont conduit à la prison centrale de Gaza. Ils ont aussi perquisitionné son domicile. Son ordinateur, ainsi qu'une caméra et plusieurs cassettes, ont été saisis.

Contacté par Reporters sans frontières, Faek Jarada dit avoir été battu, avant d'être interrogé sur son travail. Il a été relâché le 11 septembre, en fin d'après-midi. Souffrant de contusions et incapable de marcher, il a été directement transporté à l'hôpital Al-Quds.

Dernier Tweet :

Malaysia: Repeal of Anti-Fake News Act must be followed by broader reforms https://t.co/5RvDjPffuC @article19orgis… https://t.co/oQKuqyc22j