RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN ANIMATEUR DE LA RADIO EST ASSASSINÉ

L'Institut pour la presse et la société (Instituto Prensa y Sociedad, IPYS), Reporters sans frontières (RSF) et la Société interaméricaine de la presse (SIP) demandent l'ouverture d'une enquête sur le meurtre d'Antonio De La Torre Echeandía, journaliste de la radio, poignardé à mort le 14 février 2004.

Journaliste à « Radio Orbita » dans la ville de Yungay, De la Torre Echeandía rentrait d'une fête lorsque deux hommes l'ont agressé à coups de couteau. Il est mort en soirée de ses nombreuses blessures. Selon un collègue à la station, De la Torre Echeandía avait formulé quelques jours auparavant des accusations contre des responsables du gouvernement local. L'IPYS fait remarquer que De la Torre Echeandía avait reçu des menaces de mort anonymes ces derniers mois. En octobre 2003, un petit engin explosif avait été lancé contre son domicile.

La police a arrêté un suspect et l'a identifié comme étant un chauffeur du maire de la province de Yungay, Amaro León León. D'après RSF, on soupçonne généralement León León d'être mêlé à ce meurtre, selon les rapports de la presse locale. Des enquêtes sont en cours.

Pour plus de renseignements sur le Pérou, consulter le site web de l'IFEX : http://www.ifex.org/en/content/view/full/137/

Dernier Tweet :

Our members @PENAmerican, @pen_int + a coalition of human rights and film orgs are demanding that the unfair crimin… https://t.co/kEpIA2CRZu