RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un photojournaliste abattu

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières interpelle les autorités nationales ainsi que celles de la province de Cavite afin qu'une enquête exhaustive soit menée sur le meurtre de Dodie Nunez, photojournaliste qui travaillait pour le journal régional "Katapat".

"Bien que les motifs de cet acte ne soient pas encore connus, il est important que la police mène une enquête sérieuse sur ce crime ciblé et vraisemblablement prémédité. Les auteurs ne doivent pas rester impunis", a affirmé l'organisation.

Plusieurs journalistes philippins ont déjà été tués en période post-électorale, en représailles à des critiques, parfois virulentes, contre des politiciens locaux. Le 20 novembre 2005, Roberto Ramos, journaliste de "Katapat", avait été tué par des inconnus à moto (consulter l'alerte de l'IFEX du 2 décembre 2005).

Le 21 mai 2007, Dodie Nunez se rendait chez lui, dans la province de Cavite (au sud de Manille), en transport collectif, quand trois hommes à moto ont arrêté le bus. Ils ont abattu le photographe de plusieurs balles. Une autre personne a été blessée durant l'attaque.

Le directeur de "Katapat", Archie Gadang, s'était présenté à l'élection de gouverneur de la province. Le vainqueur de l'élection, Ireneo Maliksi, a, depuis sa nomination, entamé une poursuite en justice pour diffamation contre Archie Gadang. Pendant la campagne, "Katapat" avait publié des articles dénonçant des affaires de corruption auxquelles serait mêlé l'actuel gouverneur.

Dernier Tweet :

#Paraguay: denuncian amenazas y coacción de intendente local a periodista: https://t.co/zIlw0BJM5X @PeriodistasPy… https://t.co/RvDjmzzmwL