RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN DEUXIÈME COMMUNICATEUR DE « RADYO NATIN » ASSASSINÉ

Un communicateur de la radio des Philippines, qui avait reçu des menaces de mort, a été abattu le 2 décembre par des inconnus dans la province de Samar Nord, environ 500 km au sud de Manille, rapportent le Centre pour la liberté et la responsabilité des médias (Center for Media Freedom, CMFR) et Reporters sans frontières (RSF). Il est le deuxième présentateur de « Radyo Natin » (Notre Radio) à être assassiné en moins d'un mois.

Leonilo Mila de « Radyo Natin » de San Roque a été attaqué tandis qu'il quittait son travail. Les employés de la station ont entendu des coups de feu quelques minutes après son départ. Son corps a été retrouvé dans un terrain vague à quelques mètres de la station.

Pour ses collègues, le meurtre de Mila est lié à son travail. Selon des sources proches du CMFR, Mila, qui animait l'émission musicale « Himig Waraynon » (Le Son de Waraynon) et l'émission matinale de service public « Pungkaras sa Kaagonoon » (Lever à l'Aube), avait reçu des menaces de mort d'un enseignant inconnu et d'un officiel local à cause de ses commentaires sur la corruption locale. Ses collègues ont ajouté que Mila avait rapporté ces menaces à la police locale.

Mila est le sixième journaliste/praticien des médias à être tué cette année dans l'exercice de ses fonctions, indique le CMFR, et le deuxième présentateur de « Radyo Natin » à être abattu en moins d'un mois. Aresio Padrigao, qui était animateur à « Radyo Natin » à Gingoog City, dans l'île de Mindanao, dans le sud des Philippines, a été abattu le 17 novembre par deux hommes circulant à motocyclette.

Consulter les sites suivants :
- CMFR : http://www.ifex.org/en/content/view/full/99010/
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=29527
- Page de IFEX sur les Philippines : http://tinyurl.com/5ojhac
(3 décembre 2008)

Dernier Tweet :

Fiscalía debe considerar que los asesinatos de Valentín Tezada y Jairo Calderón podrían estar motivados por su trab… https://t.co/t2H3Qfbwok