RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LE QUOTA DE BONNES NOUVELLES EST JUGÉ INCONSTITUTIONNEL

Bonne nouvelle pour les Roumains - la cour constitutionnelle a bloqué une manoeuvre du gouvernement qui visait à exiger que les médias diffusent des nouvelles positives et négatives dans des proportions égales.

Le 9 juillet, le tribunal a jugé que la nouvelle loi était inconstitutionnelle. Cette loi, adoptée à l'unanimité au Sénat le mois dernier, stipulait que les nouvelles positives devaient composer la moitié de tous les bulletins de nouvelles diffusés par les stations de radio et de télévision de Roumanie.

Selon les dépêches, les libéraux démocrates, d'opposition, le parti PDL, en avaient appelé à la cour constitutionnelle, arguant que la nouvelle législation violait la liberté d'expression.

Deux sénateurs - l'un du parti national libéral (PNL), au pouvoir, l'autre du parti de la Grande Roumanie (PGR), d'extrême droite - avaient proposé la loi, déplorant « l'effet irréversible » des nouvelles négatives « sur la santé et la vie des gens ».

Les deux sénateurs ont déclaré qu'ils visaient par cette loi à « améliorer le climat général et à offrir au public la chance d'avoir accès à une vision équilibrée de la vie de tous les jours, sur les plans psychologique et émotionnel ».

Le Conseil National de l'Audiovisuel de Roumanie, qui serait devenu l'organisme chargé de juger ce qui constitue des nouvelles « positives » et des nouvelles « négatives », s'est opposé au projet de loi. « Les nouvelles sont les nouvelles », a dit aux reporters Rasvan Popescu, le président du conseil. «Elles ne sont ni positives ni négatives. Elles ne font que refléter la réalité. Je ne crois pas que l'introduction de pareils critères quantitatifs puisse marcher. On ne peut pas programmer les événements, ni les esprits, d'ailleurs. »

Consulter les sites suivants :
- AFP : http://tinyurl.com/5t8rp4
- MMA : http://www.mma.ro/
- Page de l'IFEX sur la Roumanie : http://tinyurl.com/6d2zo3
(16 juillet 2008)

Dernier Tweet :

From Snake to Dog, five dark years for journalism in China. "More than 50 journalists and bloggers are currently im… https://t.co/bEfAGX4UX1