RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN DOUBLE MEURTRE BRAQUE LES PROJECTEURS SUR LA « CULTURE DE L'IMPUNITÉ »

Le double meurtre, cette semaine en Russie, d'un avocat et d'une journaliste illustre de manière éclatante la culture d'impunité qui continue de sévir en Russie, soulignent ARTICLE 19, Index on Censorship et le PEN d'Angleterre dans une déclaration conjointe, à laquelle se sont joints d'autres groupes membres de l'IFEX.

Anastasia Baburova, journaliste au journal d'enquête « Novaïa Gazeta », et l'avocat Stanislav Markelov, défenseur très en vue des droits de la personne, ont été abattus par un tireur solitaire après une conférence de presse de Markelov à Moscou, selon ce que rapportent la Fondation pour la défense de la glasnost (GDF) et d'autres groupes membres de l'IFEX.

On croit que Markelov, qui représentait la famille de Kheda Kungaïeva, dont l'assassinat a mené aux premières poursuites pour meurtre d'un civil pendant la guerre de Tchétchénie, était la cible principale. Il venait tout juste de dénoncer publiquement à la conférence de presse la remise en liberté de l'assassin de Kungaïeva.

Baburova, qui couvrait le conflit tchétchène ainsi que les activités des groupes néo-nazis en Russie, avait assisté à la conférence de presse, et s'entretenait avec Markelov à l'extérieur d'une station de métro à Moscou lorsqu'un individu a ouvert le feu. D'après Reporters sans frontières (RSF), Baburova a été touchée à la tête tandis qu'elle tentait d'empêcher le tueur de s'enfuir. Elle a succombé quelques heures plus tard.

« Avec ces odieux assassinats, le bilan de la Russie au chapitre des droits de la personne atteint un creux exceptionnel. Le crime se trouve amplifié par le fait que l'on sait que règne en Russie une culture d'impunité et que les assassins sont rarement traduits devant les tribunaux », ont déclaré ARTICLE 19, Index et le PEN d'Angleterre.

Markelov, qui représentait également Anna Politkovskaïa, la journaliste d'enquête abattue en 2006 après avoir rapporté les atrocités commises par les Russes en Tchétchénie, avait reçu récemment des menaces de mort associées en rapport avec l'affaire Kungaïeva. « Chaque affaire à laquelle Markelov était mêlé constituait pour ses ennemis une raison de plus de le traquer », déclare la GDF.

En même temps, le procès des quatre suspects du meurtre de Politkovskaïa, qui était également journaliste à la « Novaïa Gazeta », reprenait le même jour à Moscou. Les cerveaux derrière cet assassinat et l'assassin présumé courent toujours.

Plusieurs critiques des autorités russes, en particulier ceux qui se sont élevés contre la torture, les enlèvements et les exécutions sommaires dans le Caucase du Nord, ont été ciblés ces derniers mois, indiquent les membres de l'IFEX.

Rien que ce mois-ci, Shafig Amrakhov, rédacteur à l'agence de nouvelles régionales en ligne « RIA 51 » à Mourmansk, dans le nord de la Russie, a succombé aux blessures subies lorsqu'au moins un inconnu a fait feu sur lui le 30 décembre dans son appartement, l'atteignant à la tête, selon ce que rapportent la GDF et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

D'après le CPJ, la Russie arrive au troisième rang des pays les plus meurtriers du monde pour les journalistes. Depuis 2000 seulement, 16 journalistes ont été assassinés en Russie en représailles directes à leur travail. Dans un seul de ces cas, on a vu les tueurs être traduits en justice et condamnés, et dans tous les cas, aucun des cerveaux à l'origine de ces homicides n'a été retrouvé.

Consulter les sites suivants :
- ARTICLE 19/Index/PEN d'Angleterre : http://tinyurl.com/dkd3zl
- GDF : http://www.gdf.ru/monitor/index.shtml
- Centre pour le journalisme en situations extrêmes : http://www.lenta.cjes.ru/?lang=eng
- CPJ : http://tinyurl.com/9oxzfm
- Human Rights Watch : http://tinyurl.com/7hkxrh
- Fédération internationale des journalistes : http://tinyurl.com/9fyket
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=30042
- Page de l'IFEX sur la Russie : http://tinyurl.com/6e8yfo
(Photos d'Anastasia Baburova et de Stanislav Markelov, courtoisies de « Novaïa Gazeta »)

(21 janvier 2009)

Dernier Tweet :

¿Sabías que la @UNHumanRights examina al detalle el historial de derechos humanos de cada uno de sus Estados miembr… https://t.co/SJo4iOzCMl