RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LES JOURNALISTES ET LES DÉFENSEURS DES DROITS SONT EN BUTTE AUX ATTAQUES

Les autorités russes devraient enquêter sur la récente vague de violentes agressions commises contre des journalistes et des défenseurs des droits de la personne, disent les membres de l'IFEX.

Le concepteur d'un journal d'une banlieue de Moscou est mort la semaine dernière après avoir été tabassé près de chez lui, indiquent le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et les dépêches.

Sergeï Protazanov, qui était invalide et portait une prothèse à la place d'un bras, a été trouvé par un passant le 30 mars étendu sur un trottoir. Il est mort le lendemain, dit Anatoly Yurov, rédacteur du journal « Grazhdanskoïe Soglasiye » (Concorde Civile), favorable à l'opposition, qui s'est entretenu avec Protazanov le jour de sa mort.

L'agence d'État RIA Novosti cite la police qui nie que Protazanov ait été tabassé et affirme qu'il est mort d'un empoisonnement accidentel.

Yurov a déclaré au CPJ qu'au moins trois autres employés du « Grazhdanskoïe Soglasiye » ont été agressés ces dernières années. Protazanov avait conçu une édition consacrée à des allégations de fraude électorale, a indiqué le rédacteur.

Lors d'une autre agression distincte, l'éminent défenseur des droits de la personne Lev Ponomarev a été gravement blessé par des inconnus le 31 mars à l'extérieur de l'immeuble de son appartement. Il revenait d'une rencontre avec un membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

Neuf organisations de défense des droits, dont Freedom House et Human Rights Watch, qui sont membres de l'IFEX, viennent de lancer un appel au président des États-Unis, Barack Obama, et à d'autres dirigeants qui vont rencontrer le président Dmitri Medvedev de Russie lors de la réunion des pays du G-20 à Londres, pour qu'ils s'assurent de mettre fin au nombre grandissant des agressions contre les défenseurs des droits de la personne en Russie.

« Il ne fait aucun doute que Ponomarev a été agressé à cause de son travail dans la défense des droits de la personne », a déclaré Holly Cartner de Human Rights Watch. « Le président Medvedev devrait s'assurer que les agresseurs de Ponomarev sont identifiés et dûment traduits devant les tribunaux et que les défenseurs des droits de la personne sont à l'abri d'agressions aussi haineuses. »

Ponomarev, qui est directeur de « Za Prava Cheloveka » (Pour les Droits de la Personne), a couvert une gamme importante de questions concernant les droits de la personne, notamment les exactions commises dans le système carcéral de Russie, les violations des droits de la personne dans le Nord-Caucase, et les droits à la liberté d'assemblée et d'expression.

Lui et son organisation ont subi des pressions répétées : il a été poursuivi pour avoir organisé des manifestations de protestation, il a été accusé de diffamer des responsables du milieu carcéral pour avoir mis à nu des problèmes de droits dans les prisons, et il a été prévenu qu'il ferait l'objet d'une enquête pour déclarations « extrémistes ».

Avant l'agression du 31 mars, des inconnus avaient modifié l'entrée sur Ponomarev dans Wikipedia pour prédire qu'il mourrait dans un attentat; des inconnus ont, à deux reprises, tailladé les pneus de sa voiture.

Les attaques font suite au meurtre de l'éminent juriste et défenseur des droits de la personne Stanislav Markelov, et à celui de la journaliste Anastasiya Baburova, de la « Novaïa Gazeta », survenus le 19 janvier.

« Cette attaque brutale contre Lev Ponomarev reflète la situation actuelle d'impunité et d'anarchie qui règnent actuellement en Russie », dit Jennifer Windsor, directrice générale de Freedom House. « Les critiques non violents du gouvernement sont de plus en plus visés, dans un climat politique où les autorités russes ont abdiqué leurs responsabilités en ce qui concerne la protection de ces voix importantes. »

Consulter les sites suivants :
- Les autorités doivent faire enquête sur la mort subite du concepteur de journal Sergeï Protazanov, dit le CPJ : http://www.ifex.org/en/content/view/full/102082/
- La FIJ demande une enquête indépendante sur la mort d'un journaliste en Russie :
http://www.ifj.org/en/articles/ifj-calls-for-independent-probe-over-journalist-s-death-in-russia
- Le défenseur des droits de la personne Lev Ponomarev est blessé gravement (Human Rights Watch, Freedom House et autres) : http://www.ifex.org/en/content/view/full/102041/
(8 avril 2009)

Dernier Tweet :

#Canada: Media can't be an arm of the police, Vice lawyer tells Supreme Court hearing https://t.co/cIQjW5W1am @VICE… https://t.co/uVvmhvZn93