RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un officier retraité de la police inculpé en rapport avec le meurtre de Politkovskaïa

Le lieutenant-colonel de police à la retraite Dmitry Pavlioutchenkov comparaît le 25 août 2011 devant un tribunal à Moscou. Pavlioutchenkov a été inculpé dans une enquête sur le meurtre, survenu en 2006, de la journaliste Anna Politkovskaïa
Le lieutenant-colonel de police à la retraite Dmitry Pavlioutchenkov comparaît le 25 août 2011 devant un tribunal à Moscou. Pavlioutchenkov a été inculpé dans une enquête sur le meurtre, survenu en 2006, de la journaliste Anna Politkovskaïa

REUTERS/Sergei Karpukhin

Cinq ans après que la journaliste Anna Politkovskaïa eut été abattue dans l'ascenseur de son immeuble, un officier de la police à la retraite, le lieutenant-colonel Dmitry Pavlioutchenkov est inculpé d'avoir été à la tête du groupe criminel qui l'a assassinée, selon ce que rapportent le Centre pour le journalisme en situations extrêmes (Center for Journalism in Extreme Situations, CJES), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF). Le criminel reconnu Lom-Ali Gaitukaïev a aussi été désigné nommément comme organisateur de l'assassinat.

À titre de correspondante spéciale de la « Novaïa Gazeta », Politkovskaïa était une critique féroce de la corruption du Kremlin et de sa guerre en Tchétchénie. Elle était reconnue internationalement pour ses reportages d'enquête sur les violations des droits de la personne en Tchétchénie et, pendant les sept ans qu'elle a passés à couvrir le conflit, elle a été menacée, emprisonnée, contrainte à l'exil et empoisonnée. Elle a été assassinée le 7 octobre 2006.

Selon le Comité d'enquête de la Fédération de Russie, un inconnu a conclu en juillet 2006 avec Gaitukaïev un contrat pour tuer Politkovskaïa. Gaitukaïev a ensuite mis sur pied un gang qui incluait ses neveux - les frères Rustam, Djabrail et Ibragim Makhmoudov - en plus de Pavlioutchenkov et de Sergeï Khadjikourbanov, un ancien officier de la police travaillant à la Direction de Moscou de la lutte contre le crime organisé.

À l'époque, Pavlioutchenkov était responsable de la surveillance à la Direction principale des affaires internes de Moscou et faisait suivre la journaliste afin de déterminer son emploi du temps et ses itinéraires dans la ville. Il a partagé ces informations avec le gang et il a transmis l'arme du crime de Gaitukaïev au tireur présumé, Rustam Makhmoudov. Il a également planifié la logistique du crime et distribué les tâches aux autres complices, selon une déclaration du Comité d'enquête. Pavlioutchenkov a été arrêté le 24 août et mis en accusation le 2 septembre.

« Lorsque non seulement les exécuteurs de bas niveau, mais aussi les organisateurs et l'assassin présumés sont assignés à procès, alors on peut avoir un poursuite sérieuse qui pourrait mener jusqu'au cerveau à l'origine de toute l'affaire », a déclaré devant la presse locale Sergeï Sokolov, rédacteur adjoint de la « Novaïa Gazeta ».

On soupçonne généralement que le gouvernement puisse être impliqué dans le meurtre de Politkovskaïa, disent les dépêches.

RSF et le CPJ pressent le Comité d'enquête de ne pas limiter le blâme à quelques personnes, mais de rechercher activement les cerveaux et leurs complices dans la poursuite de son enquête.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

Turkey: former editor of political magazine 'Demokratik Modernite' Servet Öner was taken into custody.… https://t.co/RAInvaOlmp