RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La Cour d'appel disculpe un journaliste des charges criminelles dans une affaire de diffamation

(MFWA/IFEX) - Le 20 juillet 2009, la cour d'appel de Dakar a disculpé Madiambal Diagne, directeur de publication du journal "Le Quotidien", une publication indépendante, des charges criminelles portées contre lui au sujet de la publication d'un article dans lequel il a accusé le Président Abdoulaye Wade de manipulation de la magistrature du pays.

C'est la deuxième fois que le directeur de publication, qui est aussi l'administrateur général du Groupe Avenir Communication, éditeur du journal, a été remis en liberté dans le cadre de cette même affaire. Le 4 mai 2006, un tribunal correctionnel de Dakar l'a relaxé, considérant qu'il n'y avait pas matière à poursuivre.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que le 13 juillet 2009, soit deux ans après le jugement rendu en première instance, Lansana Diabé, le procureur de la république, a interjeté appel en vue de contester le verdict du tribunal correctionnel.

Madiambal a été arrêté le 9 juillet et détenu pendant 17 jours. Il a été libéré le 26 juillet, suite à une campagne intense menée par ses collègues aussi bien que des organisations de la société civile locales et internationales.

L'article en question était intitulé : "Ces bons juges dont Wade ne veut pas".

La MFWA est satisfaite de cette dernière décision qui fait respecter l'état de droit et contribuera énormément au renforcement de la liberté des medias au Sénégal.

Dernier Tweet :

18 years after the abduction and sexual assault of @jbedoyalima, we're still waiting for @IACHumanRights to decide… https://t.co/6uXGtixQjA