RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le Conseil de la police reconnait la responsabilité des policiers dans l'agression de journalistes et promet un dédommagement

(MFWA/IFEX) - Le 22 septembre 2008, l'Association des Journalistes de Sierra Leone (SLAJ) a levé le black-out qu'elle a imposé sur les activités de la Police nationale au sujet des actes d'agression perpétrés contre certains de ses membres par des éléments de la Police.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que la levée du black-out fait suite à l'intervention de Sam Sumana, le Vice-président du pays, et d'Ibrahim Ben Kargbo, le ministre de la Communication.

Le correspondant a affirmé que Sumana, qui est le président du Conseil de Police, a assumé la responsabilité de l'agression et promis de rembourser les sommes d'argent et de restituer les équipements que les journalistes ont perdus.

Après avoir tardé à réagir, la SLAJ a imposé le black-out le 22 septembre, six semaines après que les autorités policières avaient refusé de mettre en ?uvre une recommandation faite par un comité en vue de dédommager les journalistes touchés. Le 13 août, huit journalistes avaient été violemment agressés par les éléments de la Police rattachés à la Présidence à Freetown lorsqu'ils s'acquittaient de leurs fonctions.

Mise à jour du cas sur l'agression de journalistes par des policiers (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/97176

Dernier Tweet :

MISA-Zimbabwe wants ICT Minister to appreciate that grouping right to #privacy, access to information with consumer… https://t.co/kEPm8p9Mps