RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une station de radio saccagée, des membres du personnel menacés de mort

(MFWA/IFEX) - Le 24 novembre 2008, une foule déchaînée venue de Tombo, localité rurale située à 40 kilomètres de Freetown, la capitale sierra-léonaise, a assiégé les locaux de Voice of Peninsular, une station de radio communautaire de la ville, et détruit l'équipement d'émission de la station.

Les jeunes ont également emporté les transmetteurs et d'autres équipements, y compris le seul groupe électrogène.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que la foule déchaînée, qui s'était rendue aux locaux de la station en vue d'exprimer leur mécontentement au sujet d'une déclaration de presse diffusée par la station, a menacé de tuer les membres du personnel, y compris le directeur de la station, Salieu Mangeh Koroma, qui se tient caché depuis lors.

Le correspondant a affirmé que la déclaration de presse qui a été lancée par le bureau du conseiller principal a fait part de la décision prise en vue de la dissolution de tous les comités permanents du secteur dont étaient membres la plupart des éléments du groupe de jeunes. Mécontents de cette annonce, les jeunes ont décidé de décharger leur bile sur la station, qui, selon eux, n'avait pas le droit de diffuser une telle information. "Actuellement, je me tiens caché de peur que l'on ne me tue; j'ai été battu et j'ai reçu des blessures au visage et sur le corps", a confié Koroma au correspondant. Il a ajouté que sa famille et quatre membres du personnel volontaires ont également reçu ces menaces.

Pour l'heure, le comportement des jeunes a été condamné sans ambages.

Dernier Tweet :

La Oficina del Alto Comisionado para la Paz censura programa de televisión https://t.co/vrMeQ0R6jW @FLIP_org @Karisma #Colombia