RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un ministre ordonne l'arrestation de plusieurs journalistes

(MFWA/IFEX) - Le 13 décembre 2010, quatre journalistes indépendants basés à Freetown ont été arrêtés et détenus par la Police sur les ordres d'Allieu Pat Sowe, le ministre chargé des affaires foncières du pays.

Les journalistes Abdul Rahman Kamara, Razrok Wurie, Sheik Unisa Thoronka et Alfred Koroma de "Torchlight", "Satellite", "Global Times" et "African Champion" respectivement, ont été remis en liberté depuis lors et accordés la liberté provisoire pour enquête policière.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que les journalistes s'étaient rendus au ministère en vue de mener une enquête sur des allégations de fraude présumée contenues dans un rapport d'audit sur le ministère. Le correspondant a affirmé que quand le ministre a vu les documents, il les a accusés de possession illégale d'un document classé secret.

Trois d'entre eux, Wurie, Thoronka et Koroma, ont bénéficié d'une mise en liberté "provisoire" après avoir passé cinq heures de détention policière. Toutefois, ils ont été arrêtés de nouveau. Tous les quatre ont été libérés plus tard aux environs de 20h00 TU sur l'intervention de l'Association sierra léonaise des Journalistes (SLAJ).

"La SLAJ dénonce catégoriquement cet acte perpétré par un ministre qui ordonne l'arrestation des journalistes qui sont en train de mener une enquête sur une question d'importance nationale et d'intérêt public", a déclaré Umaru Fofana, le président de la SLAJ. Il a demandé à la Police de ne pas miner l'enquête que mènent les journalistes sur la disparition apparente de dizaines de milliers de dollars américains des fonds ICF accordés au ministère des affaires foncières telle que contenue dans ledit rapport d'audit".

Dernier Tweet :

MISA-Zimbabwe wants ICT Minister to appreciate that grouping right to #privacy, access to information with consumer… https://t.co/kEPm8p9Mps