RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un dissident risque la prison à répétition

Critique de l'opposition à Singapour, le Dr. Chee Soon Juan risque de passer encore plus de temps en prison à cause de son militantisme en faveur des droits de la personne.
Critique de l'opposition à Singapour, le Dr. Chee Soon Juan risque de passer encore plus de temps en prison à cause de son militantisme en faveur des droits de la personne.

via Amnesty International

Amnistie Internationale vous demande de l'appuyer afin de venir en aide à un éminent critique de l'opposition et défenseur des droits de la personne de Singapour, le Dr. Chee Soon Juan, qui risque la prison ou une forte amende. Ces dernières années, le Dr. Chee a perdu son poste à l'université, effectué sept séjours en prison et il lui a été interdit de se porter candidat aux élections parlementaires.

Il a été reconnu coupable de deux chefs d'accusation en vertu de la Loi sur le divertissement public et les réunions pour avoir pris la parole en public sans permis pendant la campagne électorale de 2006. Il a été condamné en septembre 2008 à 10 000 dollars de Singapour ou à dix semaines de prison. Le Dr. Chee fait remarquer que la Constitution de Singapour garantit son droit fondamental à la liberté de parole et d'expression, et il a interjeté appel.

Il s'est exprimé à propos des mesures punitives prises contre les protestataires qui ont manifesté dans le calme contre la guerre en Irak, les adeptes du Falun Gong critiques du gouvernement chinois, les opposants à la peine de mort, les manifestants qui ont défilé à l'occasion de la Journée des droits de l'Homme et la communauté gaie et lesbienne.

Amnistie Internationale se dit préoccupée par le mauvais usage des lois auquel se livre le gouvernement de Singapour, comme le recours à la Loi sur la diffamation afin de limiter la liberté d'expression et de pénaliser toute personne qui exprime une critique à l'égard du Parti d'Action populaire, au pouvoir, et de susciter ainsi un climat de peur. Aussi, une loi promulguée plus tôt cette année et qui limite la liberté d'assemblée et les rassemblements politiques est-elle considérée comme visant les voix de l'opposition.

Veuillez écrire au Président de Singapour :
Son Excellence S.R. Nathan
Bureau du Président
Istana, Orchard Road
Singapour 0922
Fax : + 656 735 3135
s_r_nathan (@) istana.gov.sg
Salutation : Votre Excellence

Pour plus de renseignements, prière de communiquer avec : Margaret John, Coordonnatrice pour Singapour et la Malaysie à Malaysiasingaporecoordinator (@) amnesty.ca, ou consulter : http://singabloodypore.rsfblog.org/archive/2009/10/30/singapore-dr-chee-soon-juan-prison-again.html

Dernier Tweet :

Annie Game on violence against women in media and the need for everyday activism https://t.co/A9d6VArtpy #16Days… https://t.co/16P9xC5TUk