RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN REPORTER DE LA RADIO PERD LA VIE DANS UN ÉCHANGE DE TIRS

Un reporter de la radio a été tué le 5 mai dans un échange de tirs tandis qu'il couvrait un raid de l'armée contre un marché d'armes à feu illégales dans la région du Puntland, rapportent le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF).

Mohammed Abdullahi Khalif, collaborateur à la station de radio « Voice of Peace », est mort après avoir été atteint à la poitrine par un projectile au moment où des soldats effectuaient une descente sur le marché d'armes à feu de Galkayo pour récupérer un fusil d'assaut qui leur aurait été volé, selon ce que rapportent le Syndicat national des journalistes somaliens (National Union of Somali Journalists, NUSOJ) et le CPJ. Une personne a perdu la vie et plusieurs autres ont été blessées dans l'opération.

« Ce tragique événement nous rappelle que la couverture des nouvelles, partout en Somalie, est dangereuse », dit le CPJ.

Le CPJ rappelle aussi que la Somalie n'a pas de gouvernement central réel depuis la chute du dictateur Siad Barre en 1991. Le Puntland, siège du faible gouvernement de transition somalien du président Abdullahi Yusuf Ahmed, a attiré des centaines de Somaliens qui fuyaient la violence de la capitale, Mogadiscio, dit le CPJ. Ces derniers mois, les autorités ont incarcéré un correspondant de la radio pendant près de deux semaines et, en mars, émis un décret interdisant les activités des groupes de médias sans le consentement préalable du gouvernement.

La Somalie est le douzième pays du monde qui présente le plus de dangers pour la presse, dit le CPJ. RSF rapporte que Khalif est le deuxième journaliste à être tué en Somalie cette année. Le présentateur Ali Mohammed Omar de « Radio Warsan » a été assassiné à Baidoa en février.

Consulter les sites suivants :
- CPJ : http://tinyurl.com/2u8oyr
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=22048
- NUSOJ : http://www.nusoj.org/
(15 mai 2007)

Dernier Tweet :

Civil society groups call for the release of Tep Vanny https://t.co/j6MZsATcun @cchrcambodia @hrw @seapa Land act… https://t.co/KbYhjLhaPb