RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste incarcéré sans raison

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières proteste contre l'arrestation arbitraire d'Abdirahman Mohammed Habane, journaliste du quotidien "Jamhuuriya", à Hargeisa (capitale du Somaliland), le 12 juillet 2007.

"L'hostilité des autorités du Somaliland à l'encontre des journalistes doit cesser. Abdirahman Mohammed Habane est le deuxième journaliste en trois semaines à faire l'objet d'une arrestation. Aucun des droits fondamentaux qui doivent être accordés à tout détenu n'ont été respectés. Les raisons officielles de l'arrestation n'ont même pas été communiquées. Le statut particulier de cet Etat autoproclamé ne l'autorise pas à contourner les procédures légales", a déclaré l'organisation.

Des agents de la brigade criminelle ont arrêté le journaliste dans la ville de Borame, dans la région d'Awdal, le 12 juillet 2007. D'après l'association partenaire de Reporters sans frontières en Somalie, la National Union of Somali Journalists (NUSOJ), cette arrestation aurait été motivée par un article controversé du journaliste, publié le 5 juillet, dans lequel il faisait état d'incidents survenus au cours de la cérémonie d'investiture du traditionnel "chef local" de la région. La parution de l'article avait provoqué des remous entre les partisans de cette nomination et ses opposants.

L'appartenance d'Abdirahman Mohammed Habane au quotidien "Jamhuuriya" a probablement influencé cette arrestation. Par le passé, le quotidien a été régulièrement victime des attaques du gouvernement du Somaliland. En une dizaine d'années, Hassan Said Yusuf, rédacteur en chef du quotidien, a fait l'objet de quinze interpellations.

Incarcéré dans un premier temps dans une cellule du commissariat de Borame, Abdirahman Mohammed Habane a ensuite été transféré au centre de détention de Hargeisa.

Dernier Tweet :

Azerbaijani activist Ilgar Mammadov - released from jail after 5 years but still not free https://t.co/ysZWsFUKjU @EFF