RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le meurtre d'un journaliste fait ressortir la notoriété du pays comme l'un des endroits les plus dangereux d'Afrique pour les médias

Hassan Osman Abdi
Hassan Osman Abdi

NUSOJ

Le directeur du principal réseau privé de radio et de télévision du sud de la Somalie a été assassiné la semaine dernière, selon ce que rapportent le Syndicat national des journalistes somaliens (National Union of Somali Journalists, NUSOJ) et d'autres groupes membres de l'IFEX. Hassan Osman Abdi, un journaliste d'expérience qui était directeur du réseau Shabelle Media, a été abattu à l'extérieur de son domicile de Mogadiscio le 28 janvier, après avoir été suivi par cinq hommes à bord d'une voiture, selon ce que rapporte le NUSOJ.

En octobre dernier, Abdi avait été désigné comme directeur du réseau, considéré en grande partie comme un leader dans la couverture de la crise politique à Mogadiscio et de la corruption gouvernementale. Une des stations du réseau, Radio Shabelle, est la station de radio privée la plus populaire de Somalie. Elle a reçu en 2010 le prix de la Liberté de la presse décerné par Reporters sans frontières (RSF) dans la catégorie « Médias ».

La station est constamment la cible de harcèlement, elle est menacée et attaquée par les forces de sécurité à cause de son journalisme, rapporte le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Abdi devait agir comme le délégué somalien à une séance régionale de formation organisée par la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et l'Association des Journalistes d'Afrique de l'Est (Eastern Africa Journalists Association, EAJA) qui doit avoir lieu à Bujumbura, au Burundi, en février 2012.

D'après RSF, Mogadiscio est l'un des dix endroits les plus dangereux du monde pour les journalistes, et Abdi est le troisième directeur de Shabelle Media à être assassiné. Bashir Nur Gedi a été tué en 2007 et Mukhtar Mohamed Hirabe en 2009.

« La violence contre les journalistes en Somalie se nourrit de l'impunité dont jouissent ceux qui en sont responsables. Il est parfaitement évident que Abdi a été visé délibérément. Nous demandons la tenue d'une enquête sérieuse et impartiale qui débouchera sur l'identification de ses assassins », a déclaré RSF.

La FIJ prie le Représentant spécial de l'ONU en Somalie de demander au Gouvernement fédéral de transition de Somalie de punir les assassins d'Abdi, d'aider à la mise sur pied d'une enquête indépendante sur les violations de la liberté de la presse et sur l'impunité, et d'entreprendre une enquête complète et ouverte sur l'implication de la police et d'officiels du gouvernement dans les attentats contre les journalistes et leurs organisations.

« Abdi a été tué chez lui, croyons-nous, à son domicile du district de Madina, lequel est situé dans une zone contrôlée par les forces armées du Gouvernement fédéral de transition de Somalie (GFT) », a déclaré dans sa lettre à l'ONU Jim Boumelha, président de la FIJ. « Ses assassins semblent avoir traqué et assassiné Abdi avant de s'éloigner calmement sans même avoir été remarqués par les forces gouvernementales présentes dans le voisinage. »

Selon le CPJ, le ministre de l'Information Abdulkadir Hussein a émis une déclaration dans laquelle il a condamné le meurtre et qualifié le réseau Shabelle Media de l'« une des entreprises de médias les plus importantes et les plus novatrices qui sert le pays ». Il a en outre déclaré que la police faisait enquête et qu'elle « ne négligerait aucun indice ». L'Union africaine a offert son aide au gouvernement dans son enquête, rapporte également le CPJ.

Le rapport annuel de 2011 du NUSOJ, qui vient tout juste de paraître, déclare que les attaques contre les journalistes « [sont] non seulement politiquement motivées et systématiques, mais sont aussi institutionnalisées ». Il constate le rôle du GFT dans la violence, ainsi que son incapacité à combattre l'impunité qui entoure les crimes contre les journalistes.

Dernier Tweet :

Pedro Jaimes lleva tres meses detenido arbitrariamente en vergonzoso accionar del régimen venezolano… https://t.co/7QrCvFuXah