RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les services de sécurité saisissent un hebdomadaire d'opposition

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce la saisie des exemplaires de l'hebdomadaire arabophone d'opposition "Al-Midan" par les services de sécurité, le 28 août 2007.

"Outre qu'elles violent la Constitution et la loi, les autorités ont touché à un symbole de la presse d'opposition. "Al-Midan" est l'hebdomadaire historique du Parti communiste soudanais et a dû paraître clandestinement pendant plus de dix-sept ans. Sa saisie s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle vague de répression orchestrée par les autorités contre la presse indépendante", a déclaré l'organisation.

Le 28 août, des agents des services de sécurité ont fait irruption dans l'imprimerie d'"Al-Midan" et ont confisqué la totalité des 15 000 exemplaires de l'édition à paraître. Aucun motif officiel n'a été donné.

D'après Faisal Elbagir, conseiller éditorial de l'hebdomadaire et correspondant de Reporters sans frontières au Soudan, cette mesure pourrait être liée à la publication d'articles dénonçant la saisie, une semaine auparavant, du quotidien privé arabophone "Al-Raï Al-Chaab". Il a ajouté que la saisie d'"Al-Midan" avait également pour but d'exercer une pression économique sur le journal en le privant de ressources financières.

Les 20 et 21 août, six quotidiens indépendants ont été victimes de mesures de censure imposées par les services de sécurité. Les articles en cause traitaient de l'arrestation de personnes soupçonnées d'avoir fomenté des attaques contre des ambassades occidentales (consulter l'alerte de l'IFEX du 24 août 2007).

Dernier Tweet :

"...another deeply disturbing demonstration of the government’s determined efforts to cow Rappler into silence."… https://t.co/InIkBKrvpb