RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le correspondant de RSF et quatre autres journalistes reçoivent des menaces de mort

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est extrêmement préoccupée par les menaces de mort reçues par Faisal El-Bagir, journaliste de l'hebdomadaire privé arabophone "Al-Midan" et correspondant de l'organisation au Soudan, ainsi que par Abdel Moneim Suleiman, Al-Haj Warraq, Al-Tahir Satti et Rabbah Al-Sadiq Al-Mahdi, tous quatre journalistes du quotidien privé arabophone "Al-Sahafa", le 4 décembre 2007.

"Les menaces de mort qui pèsent sur Faisal El-Bagir et ses confrères doivent être prises très au sérieux et les autorités soudanaises doivent condamner publiquement de tels agissements. Il est impératif qu'une enquête soit ouverte afin de remonter à la source de l'appel et d'en punir le ou les auteurs. Nous appelons également les autorités du Tchad, d'où provenait l'appel, à coopérer, afin de permettre un bon déroulement de cette investigation", a déclaré l'organisation.

Au cours d'une conférence de presse le 5 décembre 2007, le journaliste Abdel Moneim Suleiman a fait état de menaces de mort qu'il avait reçues la veille, par téléphone, en provenance du Tchad. Un interlocuteur anonyme lui signifiait que quelqu'un, au Soudan, lui avait offert 220 000 $US pour tuer chacun des cinq journalistes. Il a affirmé que ceux-ci constituaient des cibles en raison de leur opposition au gouvernement, ainsi que de leur soutien au déploiement d'une force internationale au Darfour.

"Je continuerai le combat pour le respect des droits de l'homme, la paix, la démocratie, ainsi que la liberté d'expression dans mon propre pays et dans le monde entier, a déclaré Faisal El-Bagir à Reporters sans frontières. De telles menaces ne doivent pas nous empêcher de faire notre travail et de vivre notre vie." Les journalistes menacés ont immédiatement demandé aux autorités soudanaises de mener l'enquête.

Dernier Tweet :

Bangladesh crackdown on social media commentary https://t.co/qAhk3yIclC "Many journalists and editors have been arr… https://t.co/5fO9oDh7dC