RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste détenu au secret

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières s'inquiète de la détention au secret du journaliste indépendant Al-ghali Yahya Shegifat depuis le 14 mai 2008. Aucun chef d'accusation n'a été rendu public. Ni sa famille ni son avocat n'a été autorisé à entrer en contact avec lui.

"Cette façon de faire quasiment disparaître un journaliste est illégale et scandaleuse. Les autorités soudanaises doivent faire connaître les charges qui pèsent contre Al-ghali Yahya Shegifat et doivent garantir ses droits de citoyen. Le durcissement du régime envers la presse indépendante depuis les attaques perpétrées par le Justice and Equality Movement (JEM, Mouvement pour la justice et l'égalité) le 10 mai dernier, est très inquiétant. Une telle vague de censure ne peut qu'aggraver l'instabilité à laquelle le Soudan est en proie", a déclaré Reporters sans frontières.

Al-ghali Yahya Shegifat, journaliste freelance et président de l'Association des journalistes du Darfour, a d'abord été arrêté par des agents de la sécurité nationale le 12 mai à Khartoum et relâché plus tard dans la soirée. Selon le collectif d'ONG Save Darfur, il est très probable qu'il ait été brutalisé pendant sa détention. Il a ensuite été arrêté le 14 mai et transféré dans un lieu inconnu. Personne n'a pu avoir de contact avec lui.

Al-ghali Yahya Shegifat travaille en collaboration avec le quotidien privé "Ray Al-Shaab".

Selon la Sudan Organisation Against Torture (SOAT, organisation soudanaise de lutte contre la torture), une centaine de personnes ont été arrêtées entre le 11 et le 13 mai.

Dernier Tweet :

Malaysia: Repeal of Anti-Fake News Act must be followed by broader reforms https://t.co/5RvDjPffuC @article19orgis… https://t.co/oQKuqyc22j