RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Trois journalistes de "Raï Al-Shaab" lourdement condamnés

(RSF/IFEX) - Le 15 juillet 2010, la cour criminelle de Khartoum a reconnu coupables "d'attaques contre l'État en vue de miner le système constitutionnel" et "de publication d'informations erronées" les quatre journalistes du quotidien d'opposition "Raï Al-Shaab" (L'Opinion du peuple), arrêtés depuis mai 2010.

Abuzar Al Amin, rédacteur en chef adjoint du journal, a été condamné à cinq ans de prison ferme. Ashraf Abdelaziz, rédacteur en chef, et Altahir Abugawhara Ibrahim, chef du service politique du quotidien, ont écopé de deux ans de prison. Ramadan Mahgoub, le quatrième journaliste mis en cause dans cette affaire, quant à lui, a été acquitté des charges qui pesaient contre lui.

La cour a également prononcé la fermeture du journal et la confiscation des biens de la société propriétaire du journal.

"Ces journalistes sont condamnés alors qu'ils n'ont fait que leur travail. Ces décisions sont injustes et visent clairement à faire taire la presse d'opposition au Soudan. Notre organisation condamne fermement ces intimidations de la part des autorités", a déclaré Reporters sans frontières.

L'avocat des journalistes a décidé rapidement appel du verdict.

En signe de protestation, la majorité des journaux soudanais a décidé de ne pas paraître le 15 juillet.

Dernier Tweet :

Indonesia told to respect media freedom in Papua after expelling BBC reporter Rebecca Henschke… https://t.co/OsWkq856sN