RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le site de reportages Nuba Reports sous le feu des hackers au Soudan

Screenshot/www.nubareports.org

Nuba Reports, une plateforme d'information qui publie des reportages sur le Kordofan du Sud, le Nil Bleu et le Darfour, trois régions soudanaises en guerre, a été attaqué par des hackers le 18 septembre. L'équipe craint pour la sécurité physique de ses correspondants locaux.

L'alerte a été lancée le 18 septembre : « Des hackers essayent de bloquer le site de Nuba Reports. Ce matin, la plateforme été frappée par une importante attaque par déni de service (DdoS), qui a paralysé le site pour environ cinq minutes. Depuis, le site a été restauré et continue à fonctionner malgré d'incessantes tentatives de l'arrêter », déclare Nuba Reports dans un communiqué de presse.

Cette offensive intervient trois jours après qu'un reportage de Nuba Reports a été diffusé lors de la 27ème réunion du Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève. « La guerre de Khartoum contre le Soudan » décrit les violations des droits de l'homme commises au Kordofan du Sud, au Nil Bleu et au Darfour depuis 2012.

« Cette cyberattaque contre le site de Nuba Reports est préoccupante, déclare Cléa Kahn-Sriber, responsable du Bureau Afrique de Reporters sans frontières. Si les responsables ne sont pas encore identifiés, on sait que le gouvernement de Khartoum a déjà censuré des médias qui avaient traité du conflit dans le Kordofan du Sud ».

Nuba Reports se décrit comme l'une des seules sources d'information neutre émanant du Kordofan du Sud, du Nil Bleu et du Darfour – des régions où l'armée soudanaise mène une guerre contre des groupes rebelles. La plateforme, qui se base sur un réseau de correspondants locaux, a pour vocation de rendre compte du point de vue des civils et des violations des droits de l'homme dans ce conflit souvent oublié.

Le Soudan est classé 172e sur 180 pays dans l'édition 2014 du Classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

Ukraine: NGOs need EU help in face of onerous legislation https://t.co/Kqo9BLAwSH @SEENPM_org @englishpen https://t.co/f2ShmMhlFp