RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux journalistes turcs libérés

(RSF/IFEX) - Le 14 mai 2012 - Reporters sans frontières est soulagée par l'annonce de la libération, ce 12 mai 2012, des deux journalistes turcs, Adem Özköse, correspondant pour le quotidien Milat et le magazine Gerçek Hayat, ainsi que le cameraman Hamit Coşkun, arrêtés il y a deux mois dans la région d'Idleb (Nord-ouest), proche de la frontière turque, alors qu'ils réalisaient un documentaire. D'après le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu, la République islamique d'Iran a servi de médiateur.

Enlevés par une milice progouvernementale, ils avaient ensuite été remis aux services de renseignements syriens. L'ONG islamiste turque IHH avait annoncé, le 5 mai dernier, avoir réussi à leur rendre visite à Damas, où les deux journalistes étaient détenus. Turgut Alp Boyraz, chef du service étranger à Milat, avait par ailleurs affirmé que ses collègues avaient pu téléphoner à leurs familles, le même jour, pour la première fois depuis leur enlèvement.

"Nous envoyons à la demande de notre Premier ministre un avion en Iran pour chercher nos journalistes", a déclaré le ministre des Affaires étrangères turc. Les journalistes devraient rentrer en Turquie ce soir ou demain, a indiqué l'agence de presse turque Anatolia.

“Si cette libération constitue un réel soulagement, il n'en demeure pas moins que plus de 37 journalistes et citoyens-journalistes syriens sont toujours incarcérés. Ne les oublions pas !” a déclaré Reporters sans frontières.

(. . .)

Nouvelle arrestation d'un journaliste

Le 3 mai 2012, Hassan Mohamed Mahmoud a été arrêté par les services de renseignements de l'Armée de l'air à son domicile de Salamieh, ville située entre Homs et Hama. Il a finalement été relâché, après une semaine de détention au secret, le 10 mai 2012.

Le journaliste et blogueur avait notamment publié des articles d'opinion dans le journal en ligne Syria-news.com, comme celui-ci, daté du 9 mars 2011, où il dénonce le recours aux théories du complot pour expliquer les mouvements des révoltes arabes. Né en 1967 et diplômé en économie, il a également participé a de nombreuses manifestations et militait pour que l'opposition demeure pacifique.

Lire le texte intégral du communiqué

Dernier Tweet :

Tep Vanny has been unjustly detained for two years as of today, for defending the human rights of her fellow Cambod… https://t.co/YGrdL4TSyw