RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un citoyen-journaliste est arrêté au Nord du pays

(RSF/IFEX) - Le 5 juin 2012 - Reporters sans frontières est extrêmement inquiète du sort du citoyen-journaliste Ibrahim Hajji Al-Halabi, connu sous le nom d'Abou Al-Tayeb Al-Souri, arrêté le 12 mai 2012, dans la région de Raqqa (Nord).

Interpellé à l'aube, à Tel-Abyad, tout proche de la frontière turque, il aurait ensuite été transféré à Raqqa par les forces de sécurité. Sa caméra, son ordinateur personnel et trois cartes mémoire lui ont été confisqués. La police aurait également perquisitionné son domicile, et saisi un autre ordinateur portable.

Son sort demeure inconnu à ce jour. La torture étant le lot de nombreux prisonniers syriens, le pire est à craindre pour cet activiste. Reporters sans frontières appelle à sa libération immédiate, ainsi qu'à celle de tous les professionnels de l'information et net-citoyens actuellement détenus en Syrie.

Né en 1981, le citoyen-journaliste est le porte-parole des opposants de la région Al-Hassaka (Nord-Est) et un membre de la Commission générale de la révolution syrienne. II apparaissait régulièrement sur différentes chaines de télévision pour décrire les événements qui se déroulaient dans sa région. L'Union des écrivains syriens l'a décrit comme étant “la voix de la révolution dans la Djéziré”, le Nord-est syrien.

Originaire de la région de Raqqa, sa famille avait été relocalisée dans la région Al-Hassaka après avoir été expropriée de ses terres lors de la réalisation du grand barrage de Tabqa sur l'Euphrate.

Dernier Tweet :

#Paraguay: denuncian amenazas y coacción de intendente local a periodista: https://t.co/zIlw0BJM5X @PeriodistasPy… https://t.co/JSieySoV9b