RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Trois journalistes syriens tués alors que les affrontements continuent

(RSF/IFEX) - Le 4 décembre 2012 - La télévision nationale syrienne a indiqué que Naji Assaad, journaliste à la retraite qui continuait à collaborer pour le quotidien gouvernemental Tishreen, a été tué ce 4 décembre 2012 devant son domicile dans le quartier de Tadamoun, dans le sud de la capitale syrienne, alors qu'il se rendait au journal. La télévision d'Etat syrienne évoque un acte "terroriste visant les forces vives de la nation".

Le 25 novembre 2012, le citoyen-journaliste Mohamed Al-Khal, plus connu sous le nom de Abu Bilel Al-Diri, avait été tué dans le bombardement du quartier de Hamidiya de Deir Ezzor, alors qu'il couvrait les affrontements entre les forces gouvernementales et les rebelles de l'Armée libre syrienne.

Reporters sans frontières rappelle que, depuis le début du conflit, au moins 16 journalistes et 44 citoyens-journalistes ont été tués en Syrie dans le cadre de leurs activités de collecte et de diffusion de l'information.

Par ailleurs, le 29 novembre 2012, le citoyen-journaliste Mohamed Qoraytem a été tué dans un bombardement du quartier de Daraya, au sud-ouest de Damas. Il faisait partie des fondateurs du journal Enab Baladi et était membre du Comité des médias au sein du groupe 'Les jours de la liberté' (Ayam Al-Huria). Il avait déjà été arrêté en 2003 du fait de ses activités militantes.

Lire en Arabe.

Dernier Tweet :

#NGOLaw violates #Egypt's Constitution and @UNHumanRights to practice civic activities freely #ngosnotcriminals https://t.co/cdqAkpmZ4W