RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Descente de police dans les locaux d'un hebdomadaire indépendant et au domicile de son rédacteur en chef

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce la descente de police effectuée dans les locaux de l'hebdomadaire indépendant "Mwanahalisi" et au domicile de son rédacteur en chef, Saeed Kubenea.

"Cet acte d'intrusion des forces de police dans une rédaction indépendante est inquiétant et surprenant dans un pays où la presse jouit habituellement d'une réelle liberté. Pour respecter l'indépendance et la liberté des médias, il est nécessaire que la justice et la police tanzaniennes garantissent la liberté d'information et le secret des sources", a déclaré Reporters sans frontières.

Le 18 juillet 2008, à 15h00 (heure locale), quatre inspecteurs de police en uniforme, munis d'un mandat d'arrêt, ont effectué une descente dans les locaux, à Dar es Salaam, de l'hebdomadaire indépendant "Mwanahalisi" où ils ont saisi un ordinateur. Les policiers ont interrogé le rédacteur en chef du journal, Saeed Kubenea, avant de perquisitionner son domicile.

Selon le directeur du Département des enquêtes criminelles, la National Bank of Commerce a porté plainte suite à la publication par "Mwanahalisi" des données bancaires de certains de leurs clients.

En janvier 2008, Saeed Kubenea et Ndimara Tegambwage, rédacteur en chef adjoint de "Mwanahalisi", avaient été victimes d'une attaque à l'acide dans les locaux de la rédaction. Deux suspects avaient été arrêtés. L'enquête est toujours en cours.

Pour des informations complémentaires sur l'attaque dont Kubenea et Tegambwage ont été victimes en janvier 2008, cliquer ici (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/89450

Dernier Tweet :

Grandes plataformas de Internet son nuevos “gatekeepers” que amenazan la libertad de expresión con regulación priva… https://t.co/dUNsq4L0DA