RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Trois radios communautaires fermées par les autorités après la retransmission d'une interview de l'ex-premier ministre déchu

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières déplore la fermeture, le 17 mai 2007, par la junte militaire, des radios communautaires Confidante, Taxi Driver Community Radio et Saturday Voice Against Dictatorship. Les trois stations ont cessé de diffuser quelques heures seulement après la retransmission d'une interview de l'ex-premier ministre déchu, Thaksin Shinawatra. Les autorités ont également entamé des poursuites en justice pour violation de la "sécurité nationale".

"La fermeture de ces trois radios, ainsi que la mise en garde des quelques 3 000 autres radios locales, est en tout point condamnable. Il va sans dire que cet interventionnisme autoritaire dessert le gouvernement et que ces pratiques sont contraires à la liberté d'expression. Il est nécessaire que ces trois radios reprennent l'antenne au plus vite," a affirmé Reporters sans frontières.

Pour la première fois depuis son expatriation et la prise du pouvoir, le 19 septembre 2006, par une junte militaire, Thaksin Shinawatra a accordé une interview depuis Londres, à la radio Confidante. Peu de temps après la diffusion de cette intervention, le 17 mai 2007, Confidante a reçu la visite d'une délégation de la junte militaire qui a procédé à la fermeture de la station. Les officiels ont également saisi l'enregistrement de l'interview.

Lors de son intervention, l'ex-premier ministre a appelé son électorat à "tenir bon" face à la crise qui affecte le pays et affirmé qu'il serait contraire aux intérêts du pays que l'élection présidentielle soit reportée. Son interview a également été diffusée sur Saturday Voice Against Dictatorship et Taxi Driver Community Radio.

Le 18 mai 2007, les autorités ont entamé des poursuites en justice contre Confidante et Taxi Driver Community Radio. Le serveur de Saturday Voice Against Dictatorship, uniquement disponible sur le net, a été bloqué.

Dernier Tweet :

Were Romanian police ordered to target journalists at anti-corruption protest?https://t.co/rRgMGEQpme… https://t.co/88DYuy5xm8