RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux grenades lancées contre les bureaux d'une chaîne de télévision

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce l'attaque dont a fait l'objet, le 24 novembre 2008, la station de télévision satellitaire ASTV, propriété de Sondhi Limthongkul, l'un des leaders de l'Alliance populaire pour la démocratie (PAD). La chaîne, soutenant les manifestations anti-gouvernementales, sert, de fait, de centre de coordination pour les supporters du PAD.

Deux grenades ont été lancées en direction des locaux de la chaîne à Bangkok, sans atteindre leur cible. "Même si aucun dommage important n'a été constaté, cette attaque provoque un sentiment d'insécurité auprès du personnel d'ASTV", a déclaré l'organisation.

Cet attentat s'inscrit dans un contexte de tension politique croissante entre le gouvernement et les militants du PAD, qui demandent le départ du gouvernement. Ils accusent l'actuel Premier ministre, Somchai Wongsawat, d'être l'homme de paille de son beau-frère Thaksin Shinawatra, ancien Premier ministre en exil.

Dernier Tweet :

Thailand: Was Bangkok Post editor Umesh Pandey fired for mismanagement or political pressure?… https://t.co/eZIBOhz0qp