RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste libéré, un autre demeure en prison

(MFWA/IFEX) - Mam Sait Ceesay, ancien rédacteur du "Daily Observer", journal progouvernemental basé à Banjul, a été libéré le 18 septembre 2007 après avoir rempli les conditions de mise en liberté sous caution de 200.000 dalasi (environ 6 500$US).

Les sources de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) ont rapporté que Malick Jones, réalisateur principal de l'Office de la Radiodiffusion-Télévision Gambienne (GRTS), est toujours détenu à la prison centrale de Mile 2 située à la périphérie de Banjul parce qu'il n'a pas su remplir lesdites conditions.

Les deux journalistes ont été arrêté le 9 septembre et tenus au secret dans deux prisons différentes par l'Agence Nationale des Renseignements (NIA) pour avoir prétendument transmis "des fausses informations" à un journal progouvernemental pour publication.

Le 12 septembre, les journalistes ont été traduits devant le tribunal de première instance de Banjul et inculpés d'avoir "transmis des informations à un journaliste étranger, contrairement aux dispositions de l'article 4(1) de la loi portant secrets officiels de la Gambie". Puisqu'ils n'ont pas su remplir les conditions de mise en liberté sous caution de 200.000 dalasi chacun, ils ont été mis en détention provisoire à la prison centrale de Mile 2. Leur audience est fixée au 26 septembre.

Dernier Tweet :

Bangladesh crackdown on social media commentary https://t.co/9iZ4uQzA5R Scores of people have been arrested over th… https://t.co/Dc788cFECm