RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste d'État libéré sous caution

(MFWA/IFEX) - Malick Jones, réalisateur principal de l'Office de la Radiodiffusion-Télévision Gambienne (GRTS), a été libéré le 21 septembre 2007 après avoir réuni les condition de mise en liberté sous caution de 200 000 Dalasi (environ 9 500 $US).

Jones et un autre journaliste, Mam Sait Ceesay, ancien rédacteur du "Daily Observer", journal progouvernemental, ont été tenus au secret pour trois jours avant d'être inculpés le 12 septembre de "transmission de fausses informations à un journaliste étranger, contrairement à l'Article 4(1)(a) de la loi portant secrets officiels de la Gambie."

Le tribunal de Première Instance de Banjul les a mis en liberté provisoire sous caution dans des conditions extrêmement sévères. Puisqu'ils n'ont pas su réunir lesdites conditions, ils restent en détention. Ceesay a été libéré le 18 septembre, cinq jours après sa mise en liberté provisoire sous caution.

Jusqu' à sa libération, Jones avait été détenu pour dix jours au quartier de détention provisoire de la prison d'État centrale de Mile 2 située à la périphérie de Banjul.

La prochaine audience est fixée au 26 septembre.

Dernier Tweet :

En #Nicaragua, el control que Ortega ejerce sobre los medios se reduce a pesar de que recrudece la represión… https://t.co/sepcWMKhlZ