RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le directeur de publication d'un journal mis en liberté provisoire, son passeport confisqué

(MFWA/IFEX) - Le 25 juin 2008, le Tribunal de Kanifing qui juge Dida Halake, ancien directeur de publication d'Observer Company Limited, éditrice du "Daily Observer", un journal progouvernemental, l'a mis en liberté provisoire sous caution après presque deux semaines de détention.

Les sources de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) ont rapporté qu'il a été admis à caution contre une somme de 25.000 dalasis gambiens (environ 11 901$US) et une garantie de comparaître à nouveau le 9 juillet.

Halake répond de deux inculpations pour avoir proféré des propos séditieux et transmis de "fausses informations" à Amadou Samba, un confident du Président Yahya Jammeh et propriétaire de la société Observer.

Selon les sources de la MFWA, les inculpations émanent des informations qu'il aurait transmises par SMS au Président Yahya Jammeh. Selon la partie plaignante, ceci constitue une menace pour la société Observer.

L'ancien directeur de publication a nié les deux inculpations.

Selon la source, Halake, qui serait d'origine anglo-kenyane, a dit au tribunal qu'il était un ressortissant britannique né de parents éthiopiens. Le tribunal lui a ordonné de remettre ses documents de voyage au greffier-adjoint en vue de l'empêcher de quitter le pays.

Halake a été arrêté le 12 juin et détenu illégalement par la Police pour onze jours avant de comparaître devant le tribunal le 23 juin. Le tribunal a rendu une fin de non-recevoir au sujet des inculpations portées contre lui avant qu'il ne soit arrêté de nouveau et que de nouvelles inculpations ne soient déposées contre lui.

Dernier Tweet :

We're delighted to hear the news from #Cambodia that #TepVanny has finally been released after spending over 2 year… https://t.co/Z03TxQYp4k