RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'éditeur d'un journal détenu à nouveau, ordonné de cesser de publier son journal et fait l'objet d'une nouvelle inculpation

(MFWA/IFEX) - Le 11 septembre 2008, Abdul Hamid Adiomah, éditeur et rédacteur du journal "Today", une publication indépendante basée à Banjul, qui répond d'une inculpation "de publication avec intention séditieuse" a été arrêté et détenu par la Cellule de la Police gambienne chargée des délits graves.

Le journal a également été immédiatement interdit.

Les sources de la Fondation des Médias pour l'Afrique de l'Ouest (MFWA) ont rapporté que le rédacteur a été interrogé pendant environ quatre heures avant d'être remis en liberté provisoire sous caution.

Selon les sources, une nouvelle inculpation d'évasion fiscale été portée contre le journaliste.

Les sources ont signalé que l'inculpation actuelle fait suite à la déposition d'un officier de Police qui est un témoin à charge dans l'affaire impliquant Adiomah. Lors de sa déposition faite le 10 septembre, l'officier a signalé que depuis 2006, Adiomah a manqué de s'acquitter de ses obligations fiscales envers l'État. Le journaliste originaire du Nigéria a également été accusé de travailler en Gambie sans permis.

Toutefois, la MFWA a appris qu'Adiomah a lancé son journal en juillet 2007.

C'est la quatrième fois qu'Adiomah a été arrêté et détenu par la Police depuis que son journal a publié un article sur certains enfants gambiens qui avaient l'habitude d'aller à la recherche de ferraille sur un dépotoir, au lieu d'être en classe.

Mise à jour du cas Adiamoh (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/96648

Dernier Tweet :

Secuestran y golpean a periodistas en #Perú. Una situación que empieza irse de las manos en el país andino.… https://t.co/ic2SYw8IMo