RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Quatre ans depuis l'arrestation et la détention du journaliste Chief Ebrima Manneh

(MFWA/IFEX) - Le 7 juillet 2010 - Aujourd'hui, 7 juillet 2010, marque quatre ans depuis l'arrestation et la détention ultérieure d'un journaliste gambien, Chief Ebrima Manneh, reporter du Daily Observer, un journal progouvernemental basé à Banjul.
Des collègues de Manneh ont été témoins de son arrestation dans les locaux du journal par des éléments de la redoutable Agence Nationale des Renseignements (NIA). Depuis lors, il a été aperçu en public en compagnie des éléments de la sécurité nationale au Centre Hospitalier Universitaire Royal Victoria à Banjul, où il recevait des soins médicaux. Toutefois, le gouvernement gambien a constamment refusé d'admettre l'avoir détenu. Il a tout simplement "disparu".

Suite aux appels incessants qui ont été lancés pour sa libération par les membres de sa famille et les groupes de la société civile, y compris la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA), la Police a, huit mois après la disparition du journaliste, rompu son silence et nié l'avoir jamais arrêté ou mis en détention.

En 2008, la Cour Communautaire de la CEDEAO est parvenue à un verdict historique où elle a ordonné aux autorités gambiennes de le libérer et de lui verser la somme de $US 100 000, à titre de dommages-intérêts. La MFWA a entamé des poursuites au nom de Manneh après que le gouvernement a fait preuve d'inertie quant à cette affaire.

Lorsque le procès a commencé, le gouvernement gambien a obstinément refusé de comparaître devant la Cour et a refusé de respecter le verdict de la Cour. Il a plutôt constamment accusé l'opposition du pays d'avoir enlevé le journaliste afin de le discréditer.



ACTION RECOMMANDÉE :

La MFWA réitère son appel aux dirigeants de la CEDEAO pour qu'ils fassent de sorte que les autorités gambiennes respectent la directive de la Cour.

Nous vous exhortons à protester contre cette injustice ainsi que toutes les autres injustices perpétrées contre les Gambiens.


FAIRE APPEL À:

Son Excellence Alhaji Dr. Yahya Jammeh,
Chef d'Etat,
République de Gambie,
Private Mail Bag,
State House,
Banjul.
E-mails: [email protected] et [email protected]

Dernier Tweet :

Facebook launches fact checking initiative in Kenya: https://t.co/i34CVthRaD AND now in South Africa… https://t.co/py5l1famYW