RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le CPJ pleure la mort d'une journaliste pionnière

(CPJ/IFEX) - Ci-dessous, un communiqué de presse du CPJ daté du 4 juin 2007

Le CPJ pleure la mort d'une journaliste pionnière togolaise sur le lieu de travail

New York, le 4 Juin 2007 - Le Comité pour la Protection des Journalistes a aujourd'hui fait la déclaration suivante à la suite de la mort dimanche dans un accident d'hélicoptère en Sierra Leone de la journaliste Olive Messan Amouzou, la première femme à avoir dirigé une radio au Togo. Amouzou, ancienne directrice générale de la station privée Radio Sport FM à Lomé, la capitale, et membre de la commission média de la fédération togolaise de football, a péri avec 20 autres personnes alors qu'elle voyageait avec une délégation de cette même fédération.

"Nous pleurons la perte tragique d'Olive Messan Amouzou, une pionnière parmi les femmes journalistes au Togo", a déclaré Jokl Simon, le directeur exécutif du CPJ. "Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses collègues".

Le CPJ est une organisation indépendante à but non-lucratif fondée en 1981 afin d'observer et d'enquêter sur les abus commis contre la presse et promouvoir la liberté de celle-ci à travers le monde.

Dernier Tweet :

Niren Tolsi - co editor of The Con magazine in South Africa - uses fire as metaphor to describe news, the news agen… https://t.co/kjtmEzPuK2