RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journal "Golfe Info" condamné à une amende et suspendu pour deux mois

(MFWA/IFEX) - Le tribunal de première instance de Lomé a, le 16 décembre 2009, condamné "Golfe Info" à payer FCFA 80 millions (environ 172 000 $US) à titre de dommages-intérêts à l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) pour avoir, de "façon mensongère, fait des allégations et imputer des faits de nature à porter atteinte à l'honneur ou à la considération" de l'Agence.

Le journal est également suspendu de parution pour deux mois et obligé de payer une amende de FCFA 1,5 millions (environ 3 220 $US), conformément au Code de la presse et de la communication du Togo.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) au Togo a rapporté que l'imposition de l'amende fait suite à une plainte déposée contre "Golfe Info" par l'ANR, suite à la publication d'un article à la une du journal le 30 septembre.

L'article intitulé: "Trafic de drogue au Togo: la Présidence de plus en plus embarrassée" a prétendu que M. Eugène Atigan-Améti, un animateur d'émission de la Télévision togolaise qui avait été arrêté en septembre à l'aéroport International de Lomé pour son implication présumée dans une affaire de trafic de drogue, faisait office de chargé de mission à la Présidence.

Le journal a également prétendu qu'il a appris d'une source fiable auprès de l'ANR qu'Atigan-Améti disposait d'un passeport diplomatique et qu'il était en mission pour M. Mey Gnassingbé, un demi-frère du Président Faure Gnassingbé. L'ANR a nié cette information et intenté des poursuites contre le journal.

Le correspondant a affirmé que "Golfe Info", qui a été très critique envers le gouvernement, a rapporté que l'arrestation d'Atigan-Améti a embarrassé le gouvernement.

Le tribunal a également ordonné au journal de publier un démenti après la reprise.

ADDITIONAL INFORMATION
De quoi discutent les autres membres de l'IFEX


Dernier Tweet :

Joudy Boulos has a million stories she wants to write. But as a Syrian freelance journalist living in Damascus, her… https://t.co/4tANPorfkP