RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le procès d'un bimensuel reporté mais sa parution est toujours interdite

(RSF/IFEX) - Le procès en appel du bimensuel "Tribune d'Afrique" s'est ouvert, à Lomé, le 10 février 2011, mais a été immédiatement ajourné. Prétextant un manque de temps pour préparer leur dossier, les avocats de Mey Gnassingbé, demi-frère du chef de l'État, chargé de mission à la présidence togolaise, et auteur d'une plainte en diffamation contre le journal, ont demandé et obtenu le report de l'audience au 14 avril.

"Nous dénonçons les manœuvres dilatoires des avocats de Mey Gnassingbé, destinées uniquement à gagner du temps. Entre-temps, le journal reste toujours suspendu", ont déclaré Reporters sans frontières et le réseau Avocats sans frontières, qui apportent un appui moral et juridique à "Tribune d'Afrique".

Les deux organisations demandent que la suspension de "Tribune d'Afrique" soit provisoirement levée en attendant la tenue effective de la prochaine audience, dans deux mois.

Dernier Tweet :

Four Sudanese editors prevented from travelling to Saudi Arabia by National Intelligence and Security Services (NIS… https://t.co/TWhKLMXKl1