RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les médias au Togo observent une "journée sans presse"

(RSF/IFEX) Reporters sans frontières apporte son soutien aux initiatives des professionnels des médias togolais protestant contre l'adoption d'une loi qui accorde des pouvoirs supplémentaires à la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication.

Cette loi, adoptée par le Parlement le 19 février dernier, est actuellement étudiée par le Conseil constitutionnel, à la demande du président de la République togolaise. La Cour constitutionnelle statuera le 13 mars.

La Constitution togolaise dispose que "l'interdiction de diffusion de toute publication ne peut être prononcée qu'en vertu d'une décision de justice", or la loi autorise la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication, un organe administratif, à suspendre provisoirement un média de presse écrite ou, dans le cas d'un média audiovisuel, à lui retirer définitivement son autorisation d'exploitation si elle l'estime en infraction avec la loi.

Le mardi 12 mars 2013, à l'appel de huit organisations de professionnels des médias, les médias audiovisuels, la presse écrite et la presse en ligne observeront une "journée sans presse". Le lendemain, une manifestation rassemblera les opposants à cette loi, qui, pour l'occasion, porteront du rouge. Enfin, le jeudi 14 mars, un sit-in sera organisé devant le Palais de la Présidence de la République.

Le 18 février dernier, Reporters sans frontières s'est adressée au Premier ministre togolais, monsieur Ahoomey-Zunu, pour demander le retrait du projet de loi.

Dernier Tweet :

12 journaux européens interdits de publier sur #FootballLeaks https://t.co/ye5WM5zdLD @RSF_Europe @mediapart… https://t.co/RBFkFZmGtk