RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le TMG de l'IFEX le gouvernement à cesser les agressions brutales et répétées contre les militants, suite aux violences perpétrées contre Sihem Bensédrine et Omar Mestiri

(IFEX-TMG) - Ci-dessous, un communiqué de presse de l'IFEX-TMG:

Le TMG de l'IFEX horrifié par l'agression dont Sihem Bensédrine et Omar Mestiri ont été les cibles

Les membres du Groupe d'Observation de la Tunisie (TMG), coalition de 18 organisations membres du réseau de l'Échange international de la liberté d'expression (IFEX), expriment leur émoi et leur consternation devant le traitement qui a été réservé à Sihem Bensédrine et Omar Mestiri, deux militants des droits de la personne, à leur arrivée en Tunisie le 3 mars 2008.

Bensédrine est Secrétaire générale de l'Observatoire pour la Liberté de Presse, d'Édition et de Création (OLPEC), membre tunisien de l'IFEX et partenaire du TMG. Elle est également porte-parole du Conseil national pour les libertés en Tunisie (CNLT). Pour sa part, Mestiri est directeur et rédacteur en chef du journal en ligne "Kalima".

Selon la vice-présidente de l'OLPEC, Naziha Rjiba, les deux militants sont arrivés d'Europe au port de La Goulette. À leur arrivée, ils ont été retenus par les agents des douanes pendant six heures, période pendant laquelle Bensédrine a été brutalisée, laissant son corps couvert d'ecchymoses. Les agents des douanes ont confisqué les téléphones cellulaires, les documents et les disques durs des ordinateurs de Bensedrine et de Mestiri - et ont copié les fichiers et les mots de passe de leurs ordinateurs portables.

Cette agression succède à une attaque récente contre Samia Abbou et Fatma Ksila, deux militantes qui ont été agressées par la police le 18 février à Sousse.

"Il m'est difficile de croire que, quelques jours à peine avant la Journée internationale de la Femme, le gouvernement tunisien puisse apporter sa caution à une agression aussi haineuse contre une femme", déclare le président du TMG de l'IFEX, Rohan Jayasekera, du groupe Index on Censorship. "Cette attaque survient pourtant dans le sillage d'autres agressions perpétrées récemment contre deux militantes et avant cela contre des défenseurs des droits des femmes, dont Sihem."

Bensédrine a été agressée à de nombreuses occasions dans le passé, notamment lors de son séjour en prison en 2001. Elle a subi des fractures aux côtes et d'autres blessures, et a été insultée dans les médias pro-gouvernementaux à cause de sa campagne sans compromis en faveur de la démocratie et de la libre expression en Tunisie. Pour son travail, elle a reçu le Prix de la Paix 2008 au Danemark, ainsi que d'autres récompenses, dont le Prix international 2004 de la Liberté de la presse, décerné par le CJFE.

Le TMG de l'IFEX estime que tous les militants et tous les journalistes de Tunisie ont droit au même respect que la loi garantit à tout autre citoyen, et appelle le gouvernement à mettre fin à ces agressions brutales et répétées contre ces militants exemplaires. Les membres du TMG appuient en outre la plainte inscrite par Bensédrine et Mestiri contre les douaniers, pour "brutalité" et "séquestration".

Les membres de l'IFEX-TMG:

Réseau d'information arabe des droits de l'Homme (HRINFO), Égypte
ARTICLE 19, Royaume-Uni
Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (CJFE), Canada
Cartoonists Rights Network International (CRNI), États-Unis
Organisation égyptienne pour les droits de l'Homme (EOHR), Égypte
Index on Censorship, Royaume-Uni
Fédération internationale des journalistes (FIJ), Belgique
Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA), Pays-Bas
Institut international de la presse (IIP), Autriche
Union internationale des éditeurs (UIE), Suisse
Journaliste en danger (JED), République démocratique du Congo
Fondation Maharat, Liban
Media Institute of Southern Africa (MISA), Namibie
Centre PEN norvégien, Norvège
Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC), Canada
Association mondiale des journaux (AMJ), France
World Press Freedom Committee (WPFC), États-Unis
Comité des écrivains en prison de PEN International (WiPC), Royaume-Uni

Le groupe d'observation de la Tunisie de l'IFEX

Dernier Tweet :

Atacan a radio comunitaria en Puebla, #México https://t.co/QNVejGufwn | @article19mex @AristeguiOnline